• Connexion
Biodiversité : belle hausse de la population de baleines et de gorilles
Publié le 28/11/2018 3640 partages

EnvironnementFrance

Twitter Facebook 3640 partages

L'Union internationale pour la conservation de la nature a annoncé le 14 novembre que la population de gorilles des montagnes, des baleines grises ainsi que des rorquals communs a augmenté. Une nouvelle qui redonne de l'espoir pour la biodiversité. Leur statut dans la liste rouge a été révisé.

Vers un nouvel espoir !

Vers un nouvel espoir !
© jg1153/123RF

Une espèce de gorille et deux espèces de cétacés ont vu leurs populations s'améliorées grâce à une lutte acharnée contre la chasse et le braconnage, selon une analyse réalisée par l'Union mondiale pour la conservation de la nature (UICN). En effet, les gorilles de montagne, vivant dans des aires protégées en République démocratique du Congo, du Rwanda et de l'Ouganda, ont dépassé les 1.000 spécimens en 2018, alors que cette espèce était considérée « en danger ». La situation est identique pour le rorqual commun dont son statut est passé « vulnérable ». Sa population a presque doublé, soit 10 000 spécimens. Chassées depuis des siècles, les baleines grises est passé de la catégorie « en danger critique » à « en danger ».

"Cette nouvelle mise à jour de la Liste Rouge illustre la portée des actions de conservation, à travers les améliorations de statuts constatées pour le rorqual commun et le gorille des montagnes", a souligné dans un communiqué la directrice générale de l'UICN, Inger Andersen.

Cette dernière mise à jour, qui couvre 96.951 espèces dont 26.840 sont menacées d'extinction, révèle que les menaces de la biodiversité sont toujours présentes et pèsent sur la sécurité alimentaire. C'est pourquoi, la surpêche provoque un déclin des espèces de poissons dans certaines parties du monde en voie de développement.