Publié le 23/05/2014

#Nature #France

Golfe du Morbihan: nouveau joyau de la France

Depuis vendredi 17 mai 2014, il est pratiquement certain que le Golfe du Morbihan sera classé Parc naturel régional d'ici la fin 2014. Pratiquement, oui, car il faut encore que le Premier Ministre prenne un décret de création du Parc naturel régional, classant le Golfe du Morbihan pendant 12 ans. Mais nul doute que ce décret sera pris et que, fin 2014, il sera publié au journal Officiel.
Ce sera, ainsi, le 50ème Parc naturel régional français, et une raison supplémentaire, en fallait-il une, d'aller découvrir toute la richesse du paysage breton.
On dit les bretons têtus et le chemin parcouru pour arriver à leur fin en est le parfait exemple. En effet, lorsque le Golfe du Morbihan sera officiellement classé Parc naturel régional, 20 ans se seront écoulés entre le premier projet et l'aboutissement de celui-ci. Suite à l'annonce de l'échec du premier projet en mars 2011, il n'a fallu que quelques mois pour que la région Bretagne reparte sur le chemin de la classification avec le succès que l'on connaît maintenant. Il faut dire qu'à l'instar de la première tentative, cette fois-ci les collectivités n'ont pas manqué d'adhérer au projet (ce qui avait fait défaut la première fois), ainsi, en février 2014, le Conseil régional, le Conseil général du Morbihan, 6 intercommunalités et 30 communes, sur 38, du périmètre de parc émettaient une délibération favorable pour que la Région sollicite auprès de l'Etat la création officielle du Parc naturel régional.

Bretagne

Le Golfe du Morbihan sera le 50e Parc naturel régional de France. - © © Peter Nick / age fotostock

Depuis vendredi 17 mai 2014, il est pratiquement certain que le Golfe du Morbihan sera classé Parc naturel régional d'ici la fin 2014. Pratiquement, oui, car il faut encore que le Premier Ministre prenne un décret de création du Parc naturel régional, classant le Golfe du Morbihan pendant 12 ans. Mais nul doute que ce décret sera pris et que, fin 2014, il sera publié au journal Officiel.
Ce sera, ainsi, le 50ème Parc naturel régional français, et une raison supplémentaire, en fallait-il une, d'aller découvrir toute la richesse du paysage breton.
On dit les bretons têtus et le chemin parcouru pour arriver à leur fin en est le parfait exemple. En effet, lorsque le Golfe du Morbihan sera officiellement classé Parc naturel régional, 20 ans se seront écoulés entre le premier projet et l'aboutissement de celui-ci. Suite à l'annonce de l'échec du premier projet en mars 2011, il n'a fallu que quelques mois pour que la région Bretagne reparte sur le chemin de la classification avec le succès que l'on connaît maintenant. Il faut dire qu'à l'instar de la première tentative, cette fois-ci les collectivités n'ont pas manqué d'adhérer au projet (ce qui avait fait défaut la première fois), ainsi, en février 2014, le Conseil régional, le Conseil général du Morbihan, 6 intercommunalités et 30 communes, sur 38, du périmètre de parc émettaient une délibération favorable pour que la Région sollicite auprès de l'Etat la création officielle du Parc naturel régional.

Nouveau projet pour grande réussite

Fier de de sa région et de l'avis favorable du CNPN, Pierrick Massiot, Président du Conseil régional de Bretagne, n'hésitait pas à rappeler que "le Golfe du Morbihan est sans doute une des zones naturelles de Bretagne où se justifie le plus la mise en oeuvre de mesures de préservation et de mise en valeur. Depuis des années, l'engagement de la Région sur ce dossier a été constant, avec la ferme volonté d'aller, dans ce secteur très convoité, vers une plus grande sobriété foncière. Je me félicite aujourd'hui que nous ayons, tous ensemble, réussi à franchir cette étape essentielle".
Pour expliquer le succès de ce nouveau projet, le vice-président du Conseil régional, Thierry Burlot, précisait que ce dernier a davantage rassemblé les collectivités, c'est incontestable, notamment sur les questions d'urbanisation dans une zone littorale soumise à une forte concurrence des usages. Au côté de David Lappartient et de toute l'équipe du SIAGM ((Syndicat intercommunal d'aménagement du golfe), nous allons prouver que la protection de l'environnement, des paysages et de la nature peut aussi être vecteur de développement local durable".
De fait, une fois le classement officialisé, le parc naturel régional du Golfe du Morbihan se dotera d'une charte pour la sauvegarde de la biodiversité, la valorisation de la qualité des paysages, la préservation de l'eau et du patrimoine naturel, une gestion économe de l'espace, un aménagement durable et un développement respectueux des équilibres.