• Connexion
La Fête des Morts racontée par une native du pays
Publié le 23/11/2018

CultureMexique

Twitter Facebook 690 partages

C'est la fin octobre, en France, l'été indien est arrivé et la toussaint frappe à la porte. Pendant ce temps là au Mexique, on se prépare pour l'un des événements les plus attendus de l'année et l'un des plus représentatifs de la culture du pays aztèque : la Fête des Morts. J'ai vécu cette festivité depuis mon plus jeune âge au Mexique, alors je vous raconte tout sur elle !

 Cimetière à Mixquic

 Cimetière à Mixquic
©KobbyDagan/123RF

Déclarée en tant que Patrimoine culturel immatériel par l'Unesco, la Fête des Morts est une célébration qui regorge de joie et de couleur, même si cela peut paraître paradoxal. Une fête dans laquelle on voit défiler des squelettes dans la rue, on érige des autels colorés et on passe la soirée au cimetière en se remémorant ceux qui nous ont quitté. Elle se célèbre officiellement du 1er au 2 novembre, mais dans certains endroits, les manifestations commencent dès le 28 octobre et peuvent aller jusqu'au 4 novembre.

Autel des morts

Autel des morts
©AntonioGCuesta/123RF

Nous croyons que les âmes de nos parents décédés reviennent sur terre pendant ces jours pour partager un moment magique avec nous, les vivants. On installe donc, dans la plupart des foyers mexicains, un autel joliment décoré avec papel picado (papier de soie, NDLR), des fleurs de cempasúchil, les photos des défunts et la nourriture qu'ils ont tant aimé.

Cette tradition nous a été léguée par les peuples précolombiens tels que les aztèques, les mayas et les toltèques, et a été fusionnée avec l'influence religieuse arrivée avec les conquistadors espagnols. Mais que fait-on exactement pendant cette journée ? Bon, déjà on mange ! Il y a beaucoup de spécialités mexicaines à goûter, mais s'il fallait en choisir qu'une, ce serait sans doute les tamales, une pâte de maïs fourrée avec plusieurs préparations de viande, dont la sauce varie, le tout dans une papillote. À l'heure du goûter, on aime bien boire du chocolat chaud et manger du pan de muerto, une brioche saupoudrée de sucre parfumée à la fleur d'oranger.

Pan de muerto

Pan de muerto
©2015agcuesta/123RF

Du Nord au Sud du pays il y a plusieurs façons de célébrer cette journée, avec en dénominateur commun, la joie. Si vous aimez les défilés animés, je vous recommande de vous rendre à Mexico pour le grand défilé de la Fête de Morts, dans lequel vous verrez des chariots allégoriques, des marionnettes géantes et des jolis déguisements. Tout le monde est bienvenu, alors prenez votre maquillage avec vous et plongez dans la magie de cette parade ! Pour avoir un aperçu plus préhispanique de ce que la tradition signifiait pour les anciennes civilisations, optez pour fêter le Xantolo dans la région de la Huasteca. Ce mot veut dire toussaint en náhualt, la langue des aztèques.

Défilé à Mexico

Défilé à Mexico
©DiegoGrandi/123RF

Si vous voulez vivre une expérience plutôt mystique, il existe un endroit incontournable à visiter pendant votre voyage dans l'univers des morts. Que-diriez vous de faire une traversée vers l'île de Janitzio dans un barque ornée de fleurs de cempasúchil et de bougies ? Cela se fait le soir du 2 novembre, les pêcheurs ont aussi leur bateau décoré, vous arriverez à distinguer les petites lumières sur le lac, captivant ! Une fois arrivé sur l'île vous découvrirez des autels monumentaux et de vives décorations.

Cimetière à Janitzio

Cimetière à Janitzio
©mfmegevand/123RF

Ne soyez pas déçus si vous ne pouvez pas vous rendre dans l'un de ces lieux merveilleux. Où que vous soyez au Mexique pendant la Fête des Morts vous serez bien accueillis, vous mangerez de bons repas et vous passerez un moment inoubliable en découvrant l'une des fêtes que nous chérissons le plus.

 

 
©DiegoGrandi/123RF

El dia de muertos pour les plus petits

Cette fête mexicaine commence à être connue dans le monde entier et cette année, l'un des plus vieux parcs d'attractions de France, la Mer de Sable, se met à l'heure mexicaine. C'est donc tout naturellement que pendant les vacances de la Toussaint, il fête El Dia de los Muertos. Outre les maquillages spécifiques à cette fête, le décor entre hacienda, patios et cactus, le parc se voit habité par des squelettes et autres créatures terrifiantes qui déambulent dans l'idée d'effrayer petits et grands. Les scénarios des spectacles ont été mis à la sauce mexicaine, de nouvelles attractions comme « El Condor », balançoires qui survolent une ancienne cité Aztèque ou « Tornado » dans laquelle les visiteurs doivent rester accrochés à leurs sombreros, ont été créées et la restauration adaptée à cette thématique des plus terrifiantes....

Accessible à tous les âges, ce parc à taille humaine d'une trentaine d'attractions, activités ludiques et spectacles, fait partie, grâce à sa dune de sable, des plus mythiques de la région parisienne. El Dia de Los Muertos jusqu'au 04 Novembre à la Mer de Sable, à 45 mn au Nord de Paris.