• Connexion
Au Kenya, un fermier vient aider les animaux assoiffés
Publié le 15/03/2017

SociétéKenya

Twitter Facebook 1362 partages

Son nom est Patrick Kilonzo Mwalua. Seul, il essaie d'apporter un peu d'eau dans une réserve au sud du Kenya. Là-bas, les animaux meurent littéralement de soif.

Le soleil du Kenya fait des ravages. Dans une réserve naturelle, les rivières et les trous d'eau sont asséchés depuis six mois. La pluie devait tomber en novembre, mais elle n'est jamais venue. C'est la troisième fois de suite que les précipitations sont inexistantes. Les animaux sauvages dépérissent à cause de la soif. Un fermier du nom de Patrick Mwalua leur vient en aide comme il le peut.

Il revient tous les jours avec son camion-citerne bleu. Les animaux le reconnaissent facilement à présent. Cela fait quelques mois que cet homme parcourt 70 kilomètres pour remplir un trou d'eau et sauver les éléphants, les zèbres et les buffles qui s'y trouvent. En une demi-heure, c'est 12 000 litres d'eau qui sont déversés pour leur plus grand bien.

Les animaux meurent de soif au Kenya

Les animaux meurent de soif au Kenya
© alextara/123RF

Il raconte ses aventures sur sa page Facebook. Ce fermier a une peur bleue de revivre la sécheresse de 2009. En effet, près de 40% des animaux du parc national du Tsavo au Kenya avaient péri. Il déclare même à l'AFP : «C'était tellement triste. Je l'ai vu moi-même et ça m'avait beaucoup peiné. Je m'étais dit que ça ne devait jamais se reproduire.»

Pour abreuver les troupeaux de bêtes, Patrick Mwalua a dû trouver de l'argent car le camion lui coûtait pas moins de 237 euros par jour, sans compter le prix de l'eau. Une de ses amies américaines a même lancé une collecte sur Internet. Les prochaines pluies importantes devraient arriver en mars ou en avril, mais pour les scientifiques rien n'est sûr.

Patrick Mwalua sauve les animaux d'une réserve

Vous aimerez également

En Inde, on tue les braconniers pour sauver les rhinocéros
Kirghizistan : création d'un sanctuaire pour sauver le léopard des neiges