Publié le 05/11/2020

#Nature #Thaïlande

La Thaïlande ferme temporairement plusieurs parcs nationaux pour préserver sa nature

Ah la Thaïlande... ses plages de rêves, sa gastronomie, ses temples et villages nous font rêver ! Sans parler de la gentillesse infinie et le respect de la population thaïlandaise. Mais pour pouvoir profiter des trésors thaïlandais, et plus particulièrement de ses parcs nationaux, il va falloir être patient, puisque le pays va temporairement fermer plusieurs d'entre eux en 2021 afin de préserver son patrimoine naturel.

Ah la Thaïlande... ses plages de rêves, sa gastronomie, ses temples et villages nous font rêver ! Sans parler de la gentillesse infinie et le respect de la population thaïlandaise. Mais pour pouvoir profiter des trésors thaïlandais, et plus particulièrement de ses parcs nationaux, il va falloir être patient, puisque le pays va temporairement fermer plusieurs d'entre eux en 2021 afin de préserver son patrimoine naturel.

  

© saiko3p / 123RF

Chaque année, la Thaïlande attire des millions de visiteurs. Une aubaine pour l'économie du pars, mais dont les conséquences écologique se font de plus en plus ressentir. Le gouvernement thaïlandais a donc décidé de limiter l'impact du tourisme de masse afin de protéger son patrimoine naturel si précieux. Ce sont près de 150 parcs nationaux thaïlandais qui vont fermer leurs portes en 2021, pour une durée allant de deux à quatre mois, afin de laisser aux écosystèmes le temps de se régénérer. Une décision ayant d'ailleurs été encouragée par les effets positifs que le confinement lié à la pandémie de Covid-19 semble avoir eu sur l'environnement.

Voir cette publication sur Instagram

Confinement: La Thaïlande enregistre un nombre record de bébés tortues qui ont éclos sur ses plages ! Cela faisait 20 ans que le nombre de naissances de tortues luths n'avait pas été aussi élevé dans le pays. Les biologistes ont trouvé 11 nids depuis novembre et fin mars, le personnel du parc national de la province de Phanga Nga a pu observer 84 jeunes tortues après avoir surveillé les œufs pendant deux mois. Le phénomène s'explique notamment par l'absence de touristes, qui ne peuvent plus perturber ce phénomène naturel. D'habitude, et en comparaison avec l'an passé, "?les tortues courent un risque élevé d'être tuées par les engins de pêche et les humains qui perturbent la plage?", confirme Kongkiat Kittiwatanawong, le directeur du Centre de biologie marine de Phuket. La tortue luth pond ses œufs dans des zones sombres sans mouvement, ce qui était rare lorsque les touristes profitaient des plages. Certains volaient également des œufs pour les consommer. Pour rappel, la survie de la tortue luth est gravement menacée par le braconnage, les filets de pêche, la pollution et l'urbanisation du littoral. Elle figure sur la liste de l'UICN des espèces en voie de disparition et fait l'objet de programmes internationaux de protection et de conservation (?? @kevinschijvenaars | sources : Reuters, HuffingtonPost, Ouest-France) ?? #thailande #tortue #tortueluth #turtle #babyturtle #turtlelover #naissance #plages #thailand #endangeredspecies #coronavirus #covid19 #confinement #viesauvage #animals #animalovers #wildlife #naturephotography #animals_in_world #viemarine #marinelife #nature #environnement #lesbellesnouvelles

Une publication partagée par Les Belles Nouvelles (@lesbellesnouvelles) le

Suite au confinement, des tortues luth, espèce en voie d'extinction, ont pu trouver refuge, et surtout se reproduire dans le sud du pays. Une bonne nouvelle donc pour la biodiversité thaïlandaise, que le pays compte bien protéger avec la fermeture temporaire de plusieurs parcs nationaux.