Publié le 31/08/2021 (Modifié le 09/09/2021)

#Formalité #Etats-Unis

Etats-Unis : les démarches à suivre pour un départ serein

Vous vous languissez de votre futur séjour aux États-Unis ? Il s'agit peut-être d'une grande première pour vous et il convient d'effectuer les recherches qui s'imposent quant aux démarches administratives à respecter. En effet, une procédure est spécifique pour chaque document et il ne faut surtout pas se tromper ! Pour bien préparer votre départ, découvrez les trois formalités d'entrée qui existent.

© La ville de Chicago / Richard Cavalleri / shutterstock

L'autorisation de séjour électronique

Pour se rendre sur le sol américain, il faut pouvoir présenter une autorisation de voyage électronique, appelée ESTA (Electronic System for Travel Authorization). C'est un formulaire qui se remplit en ligne et que chaque voyageur doit compléter s'il souhaite séjourner aux États-Unis. Entré en vigueur en 2008, il est désormais obligatoire et permet d'être exempté de visa. Les États-Unis ont mis en place cette procédure de sécurité intérieure pour contrôler les allers et venues des personnes entrant sur le territoire. À partir du moment où votre séjour ne dépasse pas les 90 jours autorisés, que votre passeport est valide et que vous venez pour un voyage touristique ou d'affaires, vous êtes éligible à l'ESTA. Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site de France Esta. En quelques minutes, le formulaire de demande est rempli ! 

© La Route 66 aux Etats-Unis / patsch.1 / shutterstock

Le passeport

Parmi les formalités administratives à respecter, il y a le passeport. Par ailleurs, le type de passeport que le voyageur a en sa possession détermine la nature des autres formalités. Si une personne détient un passeport classique et valide, c'est-à-dire biométrique, le visa n'est plus obligatoire. Ce passeport est délivré depuis 2006 et se caractérise par sa puce et sa photo électronique. Cette exonération est rendue possible grâce au Programme d'Exemption de Visa signé par la France. En revanche, il faudra présenter en parallèle du passeport l'autorisation électronique de voyage (Esta). Vous possédez encore un ancien passeport, c'est-à-dire délivré avant octobre 2006 ? Que ce soit un modèle avec photo ou un passeport Delphine (à lecture optique avec photo et émis après le 26 octobre 2005), la détention d'un visa est requise. 

© Accessoires de voyage / photobyphotoboy / Shutterstock

Un séjour aux États-Unis avec visa

Enfin, pour séjourner aux États-Unis, vous pouvez avoir besoin de votre visa de non-immigrant. Ce document est exigé quand le voyageur ne bénéficie pas du programme d'exemption de visa (VWP). Cela signifie donc qu'il faut présenter son visa lorsque l'on n'est pas titulaire d'un passeport électronique ou biométrique. Le visa se demande auprès des autorités consulaires américaines, qui examinent la nature du séjour et les conditions d'obtention. La durée du séjour ne doit également pas dépasser les 90 jours. Si le voyageur est amené à rester plus longtemps sur le sol américain, pour des raisons professionnelles par exemple, il faudra alors obtenir un visa adapté à cette situation. Le formulaire DS-160 devra notamment être rempli et le Département d'État sera chargé de délivrer ou non le visa.

Pour être autorisé à voyager aux États-Unis, le temps de quelques jours ou de plusieurs mois, les règles sont strictes et s'appliquent de manière individuelle. Il est par ailleurs conseillé de ne pas réserver son séjour, comme l'hôtel, avant d'être certain d'avoir en sa possession les bons documents.