• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Connexion
Éruption du volcan Taal aux Philippines
Publié le 13/01/2020

InsolitePhilippines

Twitter Facebook 552 partages

Alerte ! Le volcan Taal s'est réveillé à proximité de Manille, capitale des Philippines. Un événement inattendu qui a forcé la population avoisinante à s'éloigner du feu ardent. Par mesure de sécurité, l'accès à la ville est pour le moment limité.

 

 
© Salvador Virz/123rf

À seulement quelques kilomètres de Manille aux Philippines, le volcan Taal s'est réveillé dimanche 12 janvier, à 13 heures (heure locale), soit 6 heures du matin en France. Ce sont des éclairs, des panaches et des fumées qui ont alarmé sur la situation du volcan. Les images qui ont immortalisé ce spectacle insolite sont assez impressionnantes. L'agence sismologique nationale a pu notamment observé des mouvements de cendre. Les touristes et habitants pouvaient également entendre de forts grondements surgir du volcan. Il était aussi possible d'apercevoir un nuage de cendres plané au dessus de la ville. Celui-ci a rejeté de la fumée à plus de 16 km de haut et s'est étendu sur près de 1000 kilomètres. Il était si important qu'il a atteint le large de Taïwan et pourrait atteindre l'Est du Japon si il continuait à s'intensifier.

L'île aux volcans

C'est l'un des volcans les plus actifs des Philippines. La dernière éruption du volcan Taal date de 1977. Il y a deux ans, c'est le Mont Mayon qui avait forcé la population locale aux alentours à se déplacer. Les Philippines se situent sur la «ceinture du feu» des Pacifiques. Là, séismes et activités volcaniques sont fréquents.

2 000 habitants vivent sur l'île du volcan Taal, au milieu d'un lac. Au cas où les choses s'empiraient, les habitants de l'île voisine pourraient également être amenés à se déplacer. Selon les sismologues, cela pourrait prendre plus d'ampleur dans les heures ou jours à venir. D'autre part, la température, de -85°, pourrait avoir un impact sur la météo et refroidir les environs si l'éruption se prolongeait. En effet, les aérosols soufrés dissimulent les rayons du soleil. Par mesure de sécurité, l'aéroport de la capitale a été fermé.