• Connexion
Pour Mardi Gras, on a suivi le Carnaval de Mindelo au Cap-Vert
Publié le 02/02/2016

CultureCap-Vert

Twitter Facebook 144 partages

REPORTAGE - C'est un des plus beaux carnavals du monde et peut-être le plus attachant de tous. Pour Mardi Gras une ville, une île, un pays vivent au rythme des batucadas. Une année de préparation, une semaine de ferveur festive et une après-midi d'apothéose le jour du grand défilé. Voyage dans les coulisses du Carnaval de Mindelo, un des mille visages du Cap-Vert.

Le carnaval de Mindelo

Le carnaval de Mindelo
© Carlos Rodrigues / EASYVOYAGE

Depuis quand le carnaval de Mindelo existe-t-il? Depuis toujours! Les Cap-Verdiens balaient la question, sans importance. Le Mardi Gras c'est carnaval. Et l'on s'y prépare quasiment tout l'année. Certains vont jusqu'à s'endetter pour s'offrir le somptueux costume d'un jour. Des mois à l'avance, les responsables des cinq groupes concourant planchent sur les chars et les thèmes du carnaval à venir. Des dessinateurs se mettent à l'ouvrage, puis des petites mains commencent à travailler pour réaliser de véritables œuvres d'art bariolées à souhait.

Dans l'atelier de Milú

Dans l'atelier de Milú
© Carlos Rodrigues / EASYVOYAGE

L'atelier de Milú Torres est de loin le plus réputé de Mindelo et la vénérable couturière continue de signer les plus beaux costumes, notamment ceux des reines et rois de chaque groupe. Les plus modestes se débrouillent en fabriquant leur costume à la maison tout en suivant scrupuleusement le patron original.

Les plus beaux costumes représentent des semaines de travail

Les plus beaux costumes représentent des semaines de travail
© Carlos Rodrigues / EASYVOYAGE

Les préparatifs ses sont aussi les entrainements des groupes. Chaque soir qui précède le grand jour, les quartiers se rassemblent autour des terrains de sports ou des espaces libres réquisitionnés pour l'occasion. Avec ou sans lumière, selon les moyens, les troupes de danseurs et les batucadas répètent les chorégraphies.

La batucada de Flores do Mindelo s'entraine avec les moyens du bord

La batucada de Flores do Mindelo s'entraine avec les moyens du bord
© Carlos Rodrigues / EASYVOYAGE

Si les vendredi et samedi qui précèdent le carnaval voient défiler les enfants, ils sont aussi le moment des bals et de l'entrée en scène des Madingas. Ces drôles de zigues feraient peur au passant depuis des lustres mais le mouvement était tombé aux oubliettes dans les années 1940. Reprenant petit à petit vie depuis les années 1980, les Madingas sont redevenus des personnages incontournables du carnaval de Mindelo, surtout ceux de Ribeira Bote. Ils s'enduisent le corps d'huile puis de poudre de graphite tirée de piles usagées.

Les Madingas sèment la terreur dans les défilés du carnaval

Les Madingas sèment la terreur dans les défilés du carnaval
© Carlos Rodrigues / EASYVOYAGE

A Mindelo, Samba Tropical est un groupe à part. Costumes trop somptueux, danseurs trop virtuoses et musique trop entrainante... vainqueur systématique, le groupe a définitivement été classé hors catégorie et assure désormais son propre défilé, en nocturne le lundi. C'est parti pour 24 heures de grand spectacle! Dans les faits, la majorité des danseurs de Samba Carnaval participent désormais aussi aux groupes de quartiers pour le défilé officiel de Mardi Gras. Ce qui permet à Samba Tropical d'aligner plus de 700 danseurs le lundi soir dans un défilé éblouissant.

Défilé nocturne pour la batucada de Samba Tropical et sa reine

Défilé nocturne pour la batucada de Samba Tropical et sa reine
© Carlos Rodrigues / EASYVOYAGE

Ils s'appellent Vindos do Oriente, Cruzeiros do Norte, Monte Sossego et Flores do Mindelo. Ils ont chacun leurs ambitions. Ils correspondent plus ou moins à des quartiers de Mindelo. Et ils se défient chaque année pour le grand défilé de Mardi Gras. Les spectateurs viennent de tout l'archipel pour assister à l'évènement qui dure plus de quatre heures. C'est carnaval à Mindelo!

Ambiance festive et forces de sécurité dans le public

Ambiance festive et forces de sécurité dans le public
© Carlos Rodrigues / EASYVOYAGE

Les costumes pharaoniques de Vindos do Oriente ont fait sensation

Les costumes pharaoniques de Vindos do Oriente ont fait sensation
© Carlos Rodrigues / EASYVOYAGE

Chacun des groupes peut faire défiler jusqu'à cinq chars

Chacun des groupes peut faire défiler jusqu'à cinq chars
© Carlos Rodrigues / EASYVOYAGE

Danseuse du groupe Vindos do Oriente qui a gagné l'édition 2015

Danseuse du groupe Vindos do Oriente qui a gagné l'édition 2015
© Carlos Rodrigues / EASYVOYAGE

Beaucoup d'enfants participent au groupe Flores do Mindelo

Beaucoup d'enfants participent au groupe Flores do Mindelo
© Carlos Rodrigues / EASYVOYAGE

Le Monte Sossego ont mis les moyens en 2015!

Le Monte Sossego ont mis les moyens en 2015!
© Carlos Rodrigues / EASYVOYAGE

La meneuse de Monte Sossego n'a pas grand chose sur le dos

La meneuse de Monte Sossego n'a pas grand chose sur le dos
© Carlos Rodrigues / EASYVOYAGE

Danseur de Monte Sossego

Danseur de Monte Sossego
© Carlos Rodrigues / EASYVOYAGE

Même les cyclistes participent au défilé!

Même les cyclistes participent au défilé!
© Carlos Rodrigues / EASYVOYAGE