• Connexion
Guinée : les femmes du ministère de la justice, interdites de pantalon
Publié le 23/07/2019 145 partages

PolitiqueGuinée

Twitter Facebook 145 partages

En Guinée, le ministre de la Justice, Mohamed Lamine Fofana a fait savoir qu'il souhaitait interdire le port du pantalon pour ses collaboratrices, ainsi que les mini-jupes et autres vêtements trop moulants. Une mesure peu appréciée et jugée trop conservatrice.

L'information a fait réagir. Le 26 juin dernier, Mohamed Lamine Fofana, ministre de la Justice de la Guinée, a fait circuler une consigne administrative plutôt étonnante. " Des pantalons de type collant qui mettent trop en évidence les rondeurs et les formes de la femme seront désormais indésirables dans l'enceinte du ministère de la Justice " a-t-il annoncé.

Ses collaboratrices sont donc dans le viseur. Et gare aux jupes, également... Ou plutôt, aux mini-jupes et autres vêtements " indécents. " Pour Mohamed Lamine Fofana, il n'y a rien d'étonnant. Il s'agit simplement de faire " la promotion des bonnes mœurs et du bon fonctionnement au sein du département. "

Laïc, le pays possède 85 % de musulmans

Laïc, le pays possède 85 % de musulmans
© gaborbasch

Sur twitter, nombreux ont ceux qui ont condamné l'idée, la jugeant rétrograde ou encore, encourageant les femmes du ministère à aller travailler en pantalon. Le conseiller du ministère, Sékou Keïta, a, lui, affirmé qu'au contraire, il s'agissait de protéger les femmes de certains " dérapages " et éviter toutes les " distractions " possibles.