• Connexion
Grèce : une " toile " d'araignée géante recouvre les berges d'un lac
Publié le 01/11/2018 822 partages

NatureGrèce

Twitter Facebook 822 partages

Un mois après avoir recouvert le lagon d'Aitoliko de leur toile, voilà que les araignées remettent ça, près du lac Vistonida, cette fois, au nord de la Grèce. A cause de l'été particulièrement chaud et long, moustiques et moucherons, proies des araignées par excellence, ont proliféré. Résultat : les araignées aussi.

En Grèce, la scène n'est pas nouvelle. Les habitants avaient déjà pu constater le phénomène à l'ouest, près du lagon d'Aitoliko, un mois auparavant. Celui d'une toile d'araignée gigantesque, recouvrant les abords d'un vaste point d'eau. Cette fois-ci, c'est au nord du pays, près du lac Vistonida, que des milliers d'arachnides ont tissé leur toile sur plus de mille mètres, faisant disparaître toute la végétation environnante.

C'est la seconde fois que cette scène se produit en Grèce

Pour les experts, rien de plus normal. Avec un été aussi chaud, moucherons et moustiques étaient présents en nombre. Résultat : les araignées du genre Tetragnatha, leurs prédatrices, se sont démultiplier. Autant de nourriture ont fait explosé leur présence. Cependant, Christine Rollard, arachnologue au Muséum national d'Histoire naturelle, rectifie un point : « ce sont surtout des fils de déplacement et non des toiles ».

Le "ballooning", un phénomène tout à fait normal

Le
© 123RF

C'est après la ponte que les jeunes araignées se dispersent massivement. Selon Christine Rollard, ce phénomène, appelé « ballooning » est tout ce qu'il y a de plus classique. Surtout, l'arachnologue précise bien que c'est une situation périodique et pas dangereuse. Toutes ces toiles disparaissent de façon naturelle avec le temps.

Autre article proposé par l'auteur