• Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Camping
    • Plus
      • Guide
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Circuit
      • Voitures
      • Easy-EcoComparateur

Publié le 07/05/2020

#Insolite #Espagne

Espagne : une municipalité désinfecte la plage à l'eau de javel avant de reconnaître son erreur

Dans le sud de l'Espagne, une municipalité qui souhaitait désinfecter sa plage avant le retour des promeneurs s'est mise à dos les défenseurs de l'environnement. Pour assurer la sécurité après le déconfinement, la ville de Zahara de los Atunes a pulvérisé de l'eau de javel le long de la côte. Un choix reconnu comme une erreur par la mairie du village balnéaire.

La plage de Zahara de los Atunes sur la Costa de la Luz

La plage de Zahara de los Atunes sur la Costa de la Luz ©quintanilla/123rf

" C'est totalement absurde "

À Zahara de los Atunes, un village balnéaire de la Costa de la Luz, région andalouse frontalière avec le Portugal, la municipalité a désinfecté la plage de manière assez insolite. Trois tracteurs ont été amenés sur la plage pour vaporiser plus de mille litres d'eau de javel sur le sable. Un procédé qui a provoqué l'ire des défenseurs de l'environnement, scandalisés par une telle décision. "C'est totalement absurde", s'emporte María Dolores Iglesias Benítez, directrice d'une association locale active dans la protection de la zone. "La plage est un écosystème vivant. Et quand vous la vaporisez d'eau de Javel, vous tuez tout ce qui est dessus". La plage étant fermée depuis près de 6 semaines afin de respecter le confinement, Maria s'attendait à ce que les nids d'oiseaux migrateurs y aient prospérés. "Maintenant, je crains que les tracteurs n'aient écrasé les oeufs", confie-t-elle.

La municipalitée présente ses excuses

La nouvelle est même parvenue jusqu'à GreenPeace. Dans un post sur Twitter, l'organisation a ironisée sur la situation et en a même profité pour tacler le président américain : "Pulvériser les plages avec de la javel en pleine période de reproduction des oiseaux ou du développement des invertébrés, qui soutiendront la pêche côtière, et détruire la valeur touristique du littoral, ne fait pas partie des idées de Trump. Cela se passe à Zahara de los Atunes"
La mairie de ce village d' Andalousie est rapidement revenue sur le procédé, avouant que c'était une très mauvaise idée, tout en déclarant qu'il n'y avait aucune mauvaise volonté derrière. L'objectif était de protéger les enfants, autorisés à sortir depuis le 26 avril, pour se promener ou faire de l'exercice. "Mais cela a été fait avec les meilleures intentions", a déclaré le responsable municipal, Agustín Conejo.
Selon le journal El Pais, la délégation au développement durable de la province d'Andalousie compte sanctionner Zahara de los Atunes, pour ce nettoyage.