• Connexion
En Écosse, on peut payer pour chasser le cerf
Publié le 13/11/2019

InsoliteRoyaume-Uni

Twitter Facebook 523 partages

La faune d'Écosse, avec sa diversité de mammifères, est impressionnante. Le pays abrite un grand nombre de cerfs, dans les Highlands, que l'état s'efforce de limiter. Ainsi, on y autorise une chasse intensive, convertie en art. Autour de cette activité atroce, s'organise un tourisme peu soucieux du sort de ces animaux.

 

 
© veneratio/123RF

À la Toussaint, la tradition du brame du cerf fait rage. À cette période, il est possible d'observer et entendre les cris des cerfs pendant la saison des amours. Les cerfs mâles poussent des cris, parfois effrayants, pour impressionner les femelles et intimider les autres mâles. Au total, ce sont 1,5 million de cerfs que l'on compte au Royaume-Uni. Pour limiter ce nombre qui ne fait qu'augmenter, le gouvernement autorise d'en abattre 100 000 chaque année. Activité à laquelle tout le monde est invité à participer.

Ce sont les propriétaires des territoires occupés par les bêtes qui sont chargés d'accueillir les touristes venus chasser. Pour pouvoir y participer, 450 euros sont requis. Pour justifier cette pratique, ils défendent l'idée de vouloir préserver leur espace. D'ailleurs, ces derniers sont appuyés par le gouvernement qui assure vouloir protéger l'écosystème et développer le secteur du tourisme par la même occasion. Cependant, d'autres habitants décrivent ce passe-temps comme une chasse au trophée et les accusent d'accélérer l'extinction de l'espèce.