Publié le 03/12/2016

#Société #Kenya

Des éléphants sans défenses, résultat du braconnage illégal

En Afrique, une génération d'éléphants sans défenses est née. Un bouleversement dans le patrimoine génétique de ces animaux. Le trafic d'ivoire et le braconnage en sont la cause et les effets pourraient se révéler irréversibles.

Un patrimoine génétique mis à mal. Le braconnage est la raison d'une mutation biologique effrayante chez les éléphants. Des études démontrent en effet que 98 % des femelles naissent désormais sans leurs défenses dans différentes régions. Ce chiffre était pourtant à 6 % avant. Certains pachydermes, eux, naissent avec des défenses bien plus courtes.

Les décennies de braconnage et du trafic d'ivoire sont responsables d'un tel changement. Et, bien que certains pays, comme le Kenya, luttent contre ce fléau, et que les animaux ont développé une technique de reconnaissance des braconniers, l'ONG WWF (World Wide Fund) classe tout de même les éléphants dans la catégorie « espèces vulnérables. »

98% des femelles naissent sans leurs défenses

© 123RF

Cet effet malheureusement, a de grandes chances de se révéler irréversible. Entre 2007 et 2014, 144000 éléphants ont été abattus.