• Connexion
Elle veut aller aux toilettes, mais ouvre par erreur la sortie de secours de l'avion
Publié le 11/06/2019

TransportRoyaume-Uni

Twitter Facebook 257 partages

Sans le vouloir, une passagère de la compagnie aérienne Pakistan International Airlines a ouvert l'issue de secours de l'avion alors qu'elle souhaitait simplement se rendre aux toilettes. Suite à cet incident, les passagers ont dû descendre de l'appareil et le vol a été retardé de plusieurs heures.

 

 
© Aida Roszana Abd Rahman /123rf

Si vous pensiez qu'il était impossible d'ouvrir l'issue de secours à bord d'un avion, détrompez-vous. Cela est arrivé durant un vol opéré par la compagnie aérienne Pakistan International Airlines, au départ de Manchester au Royaume-Uni et à destination d'Islamabad, capitale du Pakistan.

Vendredi 7 juin 2019, l'avion de la compagnie aérienne s'apprêtait à décoller et les voyants lumineux indiquant que les ceintures devaient être attachées étaient pourtant allumés. Le processus de décollage avait donc commencé.

Mais cela n'a pas alarmé une passagère qui voulait se rendre aux toilettes. Elle se lève donc de son siège durant le décollage et ouvre la porte de ce qu'elle pensait être l'accès aux toilettes. Malheureusement, c'est l'issue de secours qu'elle va ouvrir par erreur.

Cette étourderie a donc stoppé net la procédure de décollage, provoquant l'ouverture du toboggan de sortie de l'appareil. Suite à cela, les passagers présents à bord, ont été obligés de descendre de l'avion afin de tout remettre en ordre et réeffectuer les vérifications d'usage.

C'est donc avec plusieurs heures de retard que l'avion a pu finalement décoller, avec à son bord seulement 38 passagers volontaires, comme le veulent les consignes lorsque les systèmes d'évacuation sont désactivés. Plusieurs autres vols ont été impactés par cet incident.

Comment est-ce possible d'ouvrir l'issue de secours ?

Durant le décollage, les passagers ne doivent pas quitter leur siège et les stewards et hôtesses de l'air sont aussi assis.es avec leur ceinture. Mais normalement, un membre du personnel doit forcément être assis à côté des issues de secours, comme il est d'usage avant le décollage. Or, ce n'était pas le cas à ce moment précis.

Fort heureusement, aucune personne n'a été blessée et la situation est revenue à la normale après quelques heures. Une enquête à tout de même était ouverte en interne au sein de la Pakistan International Airlines, pour comprendre pourquoi personne n'était à proximité de cette issue de secours.