• Connexion
En Egypte, les secrets du Monastère Sainte-Catherine
Publié le 22/07/2019 Modifié le 24/07/2019

CultureEgypte

Twitter Facebook 109 partages

En Egypte, au coeur du désert du Sinai, se dresse le Monastère Sainte-Catherine. Aussi appelé Monastère de la Transfiguration, l'édifice a été construit au Ve siècle, et abrite l'une des plus anciennes bibliothèques du monde. Ouvert de nouveau au public en 2017 après 8 ans de rénovation, ce monastère orthodoxe-grec impressionne par sa richesse culturelle.

 

 
© Aleksandr Rado/123rf

Inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO en 2002, le monastère Sainte-Catherine est l'un des éléments majeurs du patrimoine culturel et historique égyptien. Réputé pour sa bibliothèque considérée comme l'une des plus anciennes du monde (à égalité avec la bibliothèque de Fès au Maroc), le lieu se situe à mi-chemin entre l'Asie et l'Afrique, au coeur d'une région aride. Malgré une localisation difficile (le lieu se situe à plus de 7 heures de route du Caire), et des températures relativement élevées toute l'année (jusqu'à 39 degrés en été), le monastère abrite une douzaine de moines, majoritairement grecs.

Sainte-Catherine : lieu de vie

Lieu de vie, le monastère est également un haut lieu de spiritualité. Fréquenté essentiellement par les visiteurs redescendant du Mont Sinaï à 2 285 mètres d'altitude, Sainte-Catherine permet aux différentes communautés de profiter d'une expérience de pèlerinage hors du commun. Son architecture byzantine, inspirante, fascine les touristes qui ont la possibilité d'arpenter une partie restreinte de l'édifice, l'autre étant réservée aux moines. Attention aux horaires de visite. Le bâtiment est fermé au public les vendredis et samedis. Les autres jours, l'accès ne se fait que de 9 h 30 à 11 h 30.

La chapelle du buisson ardent : l'incontournable

Parmi les lieux accessibles, la basilique, dont les plus anciennes parties remontent au Ve siècle, mais aussi le buisson ardent, situé à l'extérieur de l'église. À proximité, la chapelle du buisson ardent, considérée comme le lieu le plus sacré du monastère. Tout comme Moïse en son temps, les visiteurs doivent se déchausser pour y entrer. Si la visite du choeur de l'église coûte 20 livres égyptiens (environ 1 euro), le reste des lieux est accessible gratuitement.

 

 
© Dmytrii Minishev/123RF

 Dans les allées du monastère, se trouve le buisson ardent.

L'ossuaire : un spectacle déroutant

La visite du monastère s'achève par un spectacle aussi surprenant que dérangeant. Devant l'église, les ossements des moines décédés dans l'enceinte du monastère sont entassés les uns sur les autres. Une vision qui peut étonner, mais une contrainte nécessaire pour les occupants du lieu qui ne disposent que d'un cimetière très réduit.

Sinai - Monast Ste Catherine 17

Hautement touristique, la zone permet aux voyageurs de séjourner dans l'un des nombreux hôtels situés à proximité de l'édifice. La ville hôtelière de Sainte- Catherine constitue également un bon moyen de se procurer des souvenirs des lieux, avant de prolonger le plaisir en expérimentant la plongée sous-marine dans les profondeurs de la mer Rouge.