• Connexion
Quarante momies de plus de 2 000 ans viennent d'être découvertes en Egypte
Publié le 06/02/2019 , Modifié le 11/02/2019

CultureEgypte

Twitter Facebook 5752 partages

C'est une découverte historique pour ces archéologues qui viennent de trouver pas moins de 40 momies de plus de 2 000 ans en Egypte. Retrouvées au cœur du site archéologique de Touna el-Gebel, c'est en grande que le ministère des Antiquités du pays a annoncé la nouvelle dans la presse.

Les archéologues restent impressionnés devant ce parterre jonché de 40 momies de plus de 2 000 ans découvertes en Egypte, sous le sol sableux du site archéologique de Tuna et-Gebel, à Al-Minya, capitale de la Moyenne-Égypte, à environ 250 kilomètre du Caire. Fière, Khaled El-Enany, le ministre des Antiquités Egyptiennes, a fait une conférence de presse afin de présenter la première découverte sensationnelle en ce début d'année 2019.

C'est après avoir descendu le long d'une petite échelle et longé un tunnel très étroit de neuf mètres, fait de pierre, qu'on découvre une pièce spacieuse qui donne accès à différentes chambres mortuaires exiguës. À l'intérieur de ces dernières, on trouve des momies humaines, de tailles et de sexes différents, nous confirmant la présence de d'hommes de femmes mais aussi d'enfants. Plus surprenant, on trouve également des momies d'animaux, des chiens semblerait-il. Pour l'instant, douze enfants et six animaux ont été identifiés par les archéologues.

« En bon état » selon les archéologues, on retrouve sur certaines d'entre elles des fragments de carton coloré, il est possible de récolter des informations quant au milieu social auxquelles appartenaient les momies de leur vivant. Réunies à plusieurs dans un tombeau familial, on pense qu'elles appartenaient à « la petite bourgeoisie » de l'époque ptolémaïque, soit la dernière dynastie pharaonique. C'est d'ailleurs la fameuse Cléopâtre VII qui fut la dernière souveraine de cette époque, avant qu'elle ne passe aux mains de l'Empire romaine.

Toujours en cours d'étude, qui sait ce que les momies pourront encore nous dévoiler ?

Vont-elles finir dans un musée, comme ici au Mexique ?

Vont-elles finir dans un musée, comme ici au Mexique ?
© bernardo Ramonfaur Garza /123rf

Vivez comme un local