Publié le 10/09/2021

#Nature #Emirats arabes unis

Découverte du Dubaï authentique : entre charme oriental et paysages insoupçonnés

Dans cet article

  • Les souks de la vieille ville
  • Les abras : des embarcations traditionnelles
  • L'architecture typique de la vieille ville
  • Le fort d'Al Fahidi, un musée traditionnel incontournable
  • Expériences uniques dans le désert de Dubaï
  • Une faune unique dans la réserve naturelle du désert
  • Des plages sans artifices
  • Hatta : entre lac et montagnes
  • Informations pratiques :

Entre mer, ville, montagnes et désert, Dubaï ne se limite pas au luxe et à ses nombreux gratte-ciel. Riche d'un fort patrimoine culturel, la ville des Emirats Arabes Unis se distingue par le charme oriental de ses quartiers historiques et de ses paysages naturels insoupçonnés. Des souks à l'architecture typique de ses monuments en passant par le désert et les plages confidentielles, immersion dans un Dubaï des plus authentiques !

© Fedor Selivanov / 123RF

Les souks de la vieille ville

Pour découvrir Dubaï dans son authenticité, rendez-vous dans le centre historique de Bur Dubaï. Celui-ci fait face au quartier de Deira. Tous deux sont séparés par un bras de mer naturel, le Dubaï Creek. Ces quartiers sont spécialisés dans les épices, les tissus et les bijoux que l'on retrouve dans les marchés traditionnels.

Flâner dans le quartier de Bur Dubaï, c'est faire un saut dans le temps. Situé au nord-est de la ville, il est connu pour son souk de textile qui, à l'époque, était dédié essentiellement aux tissus. Aujourd'hui, il est plus diversifié, on y trouve des vêtements, objets de décoration et autres articles souvenirs, le tout dans un décor coloré et une ambiance animée.

De l'autre côté de la rive, à Deira, vous trouverez plusieurs marchés dont le très coloré marché aux épices, mais aussi le marché de l'or, très réputé dans la ville.

© Fedor Selivanov / 123RF

Les abras : des embarcations traditionnelles

Afin de rejoindre les quartiers historiques séparés par le Dubaï Creek, des bateaux traditionnels appelés "abras" transportent locaux et touristes d'une rive à l'autre. Ces embarcations en bois, désormais équipées d'un moteur, servaient à transporter la marchandise, il y a une cinquantaine d'années lorsque Dubaï n'était encore qu'un petit port de pêche. Il faut compter environ 5 minutes pour faire le trajet de la station de Bur Dubaï aux souks de Deira. Très économique, la traversée coûte 1 dirham soit quelques centimes d'euros. Afin de prolonger l'expérience, il est possible de privatiser un abra pour une traversée de nuit dans un Dubaï illuminé et de profiter d'un repas traditionnel oriental. De passage à Dubaï, Nolwenn Crème a vivement recommandé cette expérience partagée avec les locaux.

© Melinda Nagy / 123RF

L'architecture typique de la vieille ville

Les centres historiques de Dubaï n'ont rien à voir avec la modernité des autres quartiers comme la Marina et ses nombreux gratte-ciel (qui font aussi le bonheur de nombreux touristes comme la coach sportive Sonia Tlev). Pour le constater, il faut se perdre dans les ruelles typiques et exiguës de Bur Dubaï et Deira. On retrouve des bâtiments, musées, et maisons traditionnelles avec une architecture orientale composée de tours à vent (ancêtre de la climatisation), de mosaïques, de poutres... Les maisons avec cours intérieures ombragées d'Al Bastakiya, le plus vieux quartier de la ville, témoignent de cet héritage.

© Server / 123RF

Le fort d'Al Fahidi, un musée traditionnel incontournable

Plus ancien bâtiment de la ville, le Fort Al Fahidi, construit en 1787, est le musée principal de la ville depuis 1971. Intact, on retrouve dès l'entrée, les canons qui servaient à protéger la ville en cas d'invasion, mais aussi les tours à vents qui permettaient la ventilation des intérieurs. Une embarcation typique a été déposée devant le fort. Ce musée témoigne des traditions, coutumes et histoire de la ville née en 1883. Du simple port de pêche réputé pour ses huîtres perlières à la ville luxuriante et futuriste d'aujourd'hui, plusieurs expositions et reconstitutions rendent compte de la transformation de Dubaï depuis la découverte du pétrole.

© Bloodua / 123RF

Expériences uniques dans le désert de Dubaï

Si dans les années 20, le désert de Dubaï était le lieu de vie des Bédouins (les nomades arabes), il est désormais le terrain de jeu des locaux et des touristes. Beaucoup d'activités en plein air sont organisées, sandboarding (la pratique du surf sur le sable), des balades à dos de chameaux, des vols en montgolfière ou du buggy à travers les dunes, une expérience testée et approuvée par Romain Pirot.

Afin de se plonger dans la culture d'antan, des camps bédouins reconstitués au milieu du désert proposent de vivre cette expérience toute la nuit. Au programme de la soirée, danses traditionnelles, tatouages au henné, dîner typique et feu de camp sous le ciel étoilé de Dubaï. Le Sonora Camp ou le Platinum Heritage permettent ce voyage temporel, expérientiel et culinaire.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Visit Dubai (@visit.dubai)

Une faune unique dans la réserve naturelle du désert

Depuis 2004, l'émirat de Dubaï possède sa propre réserve naturelle dans le désert, avec une faune et une flore uniques. D'une superficie de 225 kilomètres carrés, elle vise à respecter l'écosystème du désert et protéger les espèces végétales et animales qui en font leur habitat. A l'image des safaris africains, des excursions sont organisées afin d'observer de plus près les animaux du désert, comme les gazelles, l'oryx d'Arabie ou de nombreux oiseaux migrateurs.

© Alexey Stiop / 123RF

Des plages sans artifices

Située sur le golfe persique, la ville de Dubaï se distingue par son littoral spectaculaire et son climat permettant de profiter des plages quasi-toute l'année. Souvent prises d'assaut par les hôtels, les plages publiques se font rares mais ne sont pas inexistantes. C'est le cas de la plage Al Sufouh, aussi nommée "Black Palace", la plus secrète de toutes. Elle est surtout fréquentée par les Emiratis ou les fins connaisseurs. Située vers la Madinat Jumeirah, près du Dubai College, elle offre une vue sur l'île Palm Jumeirah. Les enfants l'apprécieront pour ses eaux peu profondes.

La plage Al Mamzar, ses eaux turquoise et sa grande étendue de sable blanc, située à 10 km de la ville, est aussi appréciée pour sa simplicité.

© Philipus / 123RF

Hatta : entre lac et montagnes

Située à 1h30 de Dubaï, Hatta vaut le coup d'oeil pour qui serait en quête de nature et d'activités outdoor ! Cette ville de l'émirat de Dubaï se situe à la frontière avec le sultanat d'Oman. Au pied des monts Hajar, entre paysages rocailleux, piscines naturelles à flanc de montagne et lac, de nombreuses activités sont permises, escalade, randonnée, canoë... Le soir venu, vous pourrez même dormir dans un camping aux bâtisses traditionnelles dont le toit se compose de feuilles de palmiers, les huttes barasti.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Visit Dubai (@visit.dubai)

Informations pratiques :

Météo : Dubaï, par son climat subtropical, se divise en deux saisons, l'hiver et l'été. Mais le soleil y est présent la plupart de l'année ! Les températures descendent rarement en dessous des 23 degrés. L'été, elles peuvent atteindre les 40 degrés.

Des itinéraires adaptés : Dubaï semble être une destination de choix pour les amateurs de plages, de désert et d'animations liées à l'ambiance de la ville... Renseignez-vous avant votre départ afin de choisir des itinéraires et expériences adaptés à vos envies.

Vols : Des liaisons sont opérées par Air France-KLM entre Paris et Dubaï avec une escale à Amsterdam.