• Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Guide
    • Vol
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Hôtels
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Easy-EcoComparateur

Publié le 31/10/2018

#Nature #Etats-Unis

Top 10 : L'Utah et ses merveilles

Simple territoire de transit jusqu'au milieu du XIXème siècle, l'Utah est une terre de trappeur nichée entre le Nevada à l'ouest, l'Arizona au sud, le Wyoming et l'Idaho au nord et le Colorado à l'est. La notoriété tardive de cet État montagneux s'explique par son relief fait de terres désolées (Monument Valley) et de montagnes difficiles d'accès. Pourtant, la ruée vers l'or amènera des colonies entières de pionnier venus tenter leur chance sur ce territoire riche en minerais. Capitale mondiale des Mormons, Salt Lake City et ses habitants ont la chance de se réveiller et d'appartenir à l'un des États aux splendeurs naturelles les plus incroyables des États-Unis.

Les montagnes skiables de Snowbird

Les montagnes skiables de Snowbird

©Anton Oparin/123RF

Il existe un dicton qui dit qu'une fois que l'on a goûté à la qualité de la neige de l'Utah, il est impossible de reprendre du plaisir à skier ailleurs. Le domaine de Snowbird offre le plus haut dénivelé de l'État Mormon et est loué chaque année par tous les magazines internationaux pour la beauté de ses décors et la finesse de sa neige. À seulement 30 minute de Salt Lake City et voisine d'Alta, la seconde montagne mythique de l'Utah, elle dispose aussi de nombreuses facilités d'accès.

L'arche de Mesa

L'arche de Mesa

© sprokop/123RF

La Mesa Arch est certainement l'arche naturelle la plus célèbre de toute l'Amérique. Située en plein coeur de Canyonlands National Park, elle a servi de décor à de nombreux films dont Indiana Jones et la course de vaisseau d'Anakin dans La Menace Fantôme. Au coucher du soleil, les rayons de ce dernier viennent percer le centre de l'arche et lui donne un aspect presque martien.

La rivière vierge de Zion Canyon

La rivière vierge de Zion Canyon

© bjul/123RF

Au coeur du mémorable Parc national de Zion, les canyons creusés par la rivière vierge sont légion et offre un décor tout droit venu d'un livre de Jules Vernes. Les sommets brûlés des falaises jurent avec la végétation dense qui en forme le socle d'où on s'attendrait presque à voir surgir un dinosaure tant la zone semble hors du temps.

Monument Valley

Monument Valley

© kamchatka/123RF

À la frontière entre l'Arizona et l'Utah se trouve Monument Valley. Ce site est remarquable par ses formations géomorphologiques composées de mesas (petit plateau en forme de table) et ses buttes-témoins. Le site, dans son entièreté, fait partie d'une réserve des indiens Navajos. Avec ses nombreuses excroissances, le site est surnommé « la vallée des rocs » par les amérindiens qui vivent en nomade sur ces terres. Monument Valley fut elle aussi le décor de nombreux films se déroulant au Far West À la frontière entre l'Arizona et l'Utah se trouve Monument Valley. Ce site est remarquable par ses formations géomorphologiques composées de mesas (petit plateau en forme de table) et ses buttes-témoins. Le site, dans son entièreté, fait partie d'une réserve des indiens Navajos. Avec ses nombreuses excroissances, le site est surnommé « la vallée des rocs » par les amérindiens qui vivent en nomade sur ces terres. Monument Valley fut elle aussi le décor de nombreux films se déroulant au Far West

Salt Lake City

Salt Lake City

© Wasin Pummarin/123RF

Salt Lake City se distingue des capitales d'États par bien des aspects. Capitale internationale mormone, les traditions de cette religion a entraîné des adaptations à grande échelle. Il est notamment difficile de trouver de l'alcool mais bien moins rare de voir des familles entières montées sur des chevaux en plein centre-ville. Si l'architecture n'est en rien exceptionnelle, le panorama environnant vaut le coup d'oeil.

Les falaises Vermilion

Les falaises Vermilion

© Galyna Andrushko/123RF

Le Vermilion Cliffs National Monument fait partie des parcs les plus récemment créés puisqu'il est sorti de terre sous l'idée de Bill Clinton en 2000. Cette immense zone (1000 km²) est l'une des plus sauvages de l'État et l'objectif est qu'elle le reste. Au programme de la visite : The Wave , une vague géologique absolument parfaite à flanc de montagne, Coyote Buttes South, Paria Canyon ou encore le site de White Pockets. Façonné par le vent et l'eau durant des millions d'années, cette zone sèche regorge de merveilles naturelles offrant une palette de couleur à vous décrocher la rétine.

Fleuve San Juan

Fleuve San Juan

©Filip Fuxa/123RF

Dans le Parc d'État de Goosenecks, le fleuve San Juan coule paisiblement. Cet affluent du Colorado de 640 kilomètres traverse d'innombrables méandres avant de terminer sa course au lac de barrage Powell. Si la rivière n'est pas différente des autres, le parcours sinueux qu'elle poursuit a creusé la roche jusqu'à donner une impression de labyrinthe aquatique. Visible à des kilomètres à la longue, le panorama est apprécié des touristes dans les trois États qu'elle traverse : Colorado, Nouveau-Mexique, Utah.

Les « cheminées des fées » de Bryce Canyon

Les « cheminées des fées » de Bryce Canyon

© timstirling/123RF

Non vous n'êtes pas ni Australie ni en Afrique Australe mais bien aux États-Unis. Le parc de Bryce Canyon est l'un des mystères géologiques les plus impressionnants du pays de l'Oncle Sam. Après plusieurs heures de routes, il suffit de jeter un oeil dans le canyon pour apercevoir ce que tout le monde est venu chercher : les cheminées des fées. Ces grands pics de calcaire ont été formés par l'oxyde de fer, le manganèse et le vent au fil des ans ce qui leur donnent des couleurs tantôt rosées tantôt blanches. De nombreuses légendes sont attachés à ce lieu pour les Amérindiens.

Parc national de Zion

Parc national de Zion

© Galyna Andrushko/123RF

D'une superficie totale de 593 km², le parc national de Zion ne fait pas partie des plus grands sur le territoire américain. Et pourtant, il abrite l'une des plus belles faunes et flores de la région avec 78 espèces de mammifères, 291 espèces d'oiseaux, 44 espèces de reptiles, huit espèces de poissons et près de 900 espèces de plantes. Étonnamment, il fait partie des lieux les plus habités s'il on remonte à l'époque des peuples précolombiens.

La route de Cottonwood Canyon et collines du Grand-Escalier

La route de Cottonwood Canyon et collines du Grand-Escalier

© gabes1976/123RF

Rouler sur les 40 miles/64 km de la Cottonwood Canyon Road est un réel enchantement si les conditions météo sont favorables. Entre Bryce Canyon et le Lake Powell, cette piste constitue une alternative à l'US 89, intéressante et particulièrement agréable. Elle est en outre une des rares pistes à traverser le Grand Staircase National Monument, une des dernières régions sauvages de l'Utah.

Si il ne fallait en rester qu'un, l'Utah pourrait jouer sa carte des merveilles naturelles. Ce État de taille moyenne possède parmi les plus beaux paysages des États-Unis et d'Amérique du Nord. Entre canyons vertigineux, rivières sauvages et désert aride, la capitale d'État, Salt Lake City, est un lieu privilégié pour les réalisateurs les plus connus grâce à ces décors dignes des plus grands westerns. De l'est à l'ouest, du sud au nord, découverte de 10 des panoramas les plus originaux de cette région régulièrement brûlée par un soleil ardent.

Le Pando - Le plus grand arbre-forêt du monde

Le Pando - Le plus grand arbre-forêt du monde

© sladerer/123RF

Saviez-vous qu'il existe sur terre un arbre d'une superficie de 43 hectares ? Cet « arbre forêt » est un peuplier faux-tremble âgé de 80 000 ans qui s'est adapté à la surface sèche du sol. Surnommé Pando, il a utilisé ses propres graines afin de faire germer des milliers d'autres arbres tous reliés par une racine commune. aujourd'hui, ce ne sont pas moins de 47 000 ramifications qui sont en danger d'extinction à cause de la réintroduction de la faune il y a 35 ans. Les animaux tels que les biches se nourrissent essentiellement de graines empêchant ainsi la reproduction du Pando.