Publié le 09/05/2022

#Société #Italie

10 lieux dans le monde qu'il ne vaut mieux pas visiter

Nombreux sont les endroits inaccessibles aux hommes. Zone classée secret défense, île infestée de serpents, abandonnée, hantée, inaccessible avant plusieurs jours ou simplement dangereuse... Voici une sélection de dix endroits où il est (presque) impossible de mettre les pieds !

Île fantôme de Poveglia

Île fantôme de Poveglia, près de Venise en Italie - © 2021 Ingus Kruklitis/Shutterstock

L'île fantôme de Poveglia

Située en Italie au large de Venise, l'île de Poveglia fut utilisée durant le XVIe siècle comme refuge pour mettre en quarantaine les malades atteints de la peste. Au total, plus de 160?000 personnes auraient été enterrées et près de la moitié de l'île serait constituée d'ossements et de restes humains. Aujourd'hui, elle est inaccessible et fermée au public.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par All About Italy (@allaboutitaly_mag)

L'île de North Sentinel

Au large de la Birmanie se trouve une île indienne, North Sentinel, réputée pour être l'un des endroits les plus isolés du monde entier. Présent depuis près de 60 000 ans, le peuple ancestral les Sentinelles, ne laisse personne accoster sur l'île ou même s'approcher et se montre violent lorsque quelqu'un essaie de prendre contact. L'assassinat du jeune homme John Allen Chau en 2018 après avoir tenté d'approcher ce peuple reculé du reste de la civilisation montre la dangerosité du peuple. Pour cette raison, le gouvernement indien a décidé d'interdire définitivement l'accès à l'île.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par North Sentinel Island (@northsentinelisland)

La zone 51

Qui n'a jamais entendu parler de la célèbre zone 51, base militaire située dans le désert du Nevada, aux États-Unis ? Officiellement reconnue par le gouvernement américain en 2013, la zone 51 constitue un véritable sujet de controverse et de nombreuses théories du complot, notamment autour des extraterrestres, deviennent virales sur Internet. Étendue sur près de 155 km2, la zone est continuellement surveillée par des gardes, rendant donc sa visite impossible.

Panneau à l'entrée de la zone 51

Panneau à l'entrée de la zone 51 - © 2019 CloudOnePhoto/Shutterstock

L'île de Queimada Grande

Située au large de l'état de São Paulo, l'île de Queimada Grande, plus communément appelée l'île aux Serpents, est une île inhabitée où seuls les militaires et herpétologues peuvent s'y aventurer. On dénombre plus de 2 500 serpents venimeux appelés jararaca-ilhoas répartis sur à peine 23 hectares. Une légende raconte que les 10 personnes qui vivaient sur l'île dans les années 1920 auraient été tuées par ces derniers. Depuis, Queimada Grande est laissée à l'abandon.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Merveilles Du Monde | Voyages. (@_merveillesdumonde_)

La fosse des Mariannes

La fosse des Mariannes est la fosse océanique la plus profonde connue à ce jour, en plus d'être l'endroit le plus profond de la croûte terrestre. Située dans l'océan pacifique à mi-chemin entre Palaos et Guam, la fosse ferait près de 10 916 mètres de profondeur et seule une poignée de personnes s'y est aventurée. Le célèbre réalisateur du Titanic, James Cameron, est devenu le premier homme à explorer en solo la fosse à bord d'un mini sous-marin à près de 11 kilomètres de profondeur (10 898 mètres).

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Nouvelles_Espe?ces (@nouvelles_especes)

Les tepuys

Les tepuys sont des montagnes au sommet plat qui surplombent les jungles tropicales d'Amérique du Sud. On les trouve majoritairement au Venezuela mais aussi en Colombie, au Brésil et en Guyana. Ces montagnes faites de falaises verticales et perdues dans la forêt dense sont presque inatteignables à pied. Les plus aventureux peuvent tout de même tenter de gravir le mont Roraima atteignant plus de 2 180 mètres d'altitude. À l'arrivée, les randonneurs se trouvent au-dessus des nuages !

Tepuys au Venezuela

Tepuys au Venezuela - © 2020 Yaikel Dorta/Shutterstock

Réserve mondiale de semences du Svalbard

La Réserve mondiale de semences du Svalbard est un coffre-fort souterrain contenant des milliers d'échantillons de semences de toutes les cultures vivrières de la planète, afin de préserver la biodiversité végétale en cas de catastrophes naturelles ou de conflits. Ce bunker a été réalisé par l'architecte Peter W. Soderman qui l'a implanté au cœur de l'archipel du Svalbard en Norvège.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Eduardo | Photography & Music (@1994edu)

L'île de Surtsey

L'île volcanique de Surtsey est née dans les années 1960 des suites d'une éruption sous-marine survenue au large de l'Islande. Classée au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2008, elle est strictement interdite au public. Seuls des géologues, biologistes et autres représentants de la communauté scientifique peuvent occasionnellement s'y rendre afin d'assurer la préservation de la faune et flore de l'île.

Île de Surtsey

Île de Surtsey - © 2020 DanielFreyr/Shutterstock

L'île de Tristan Da Cunha

Cette île du Royaume-Uni, Tristan Da Cunha, est considérée comme un des endroits les plus difficiles à atteindre au monde. Située à plus de 2 000 kilomètres de la ville du Cap en Afrique du Sud et 3 000 kilomètres du Brésil, le seul moyen de transport pour s'y rendre est le bateau... Bateau qui ne fait le trajet que neuf fois par an ! Avec moins de 300 habitants et des conditions météorologiques défavorables la majorité de l'année, il faut compter au moins sept jours de navigation avant d'espérer accoster.

Large de l'île de Tristan Da Cunha

Photo prise au large de l'île de Tristan Da Cunha - © 2018 maloff/Shutterstock

Les îles Heard et McDonald

Au sud de l'océan Indien, à mi-chemin entre l'Australie et l'Afrique du Sud et à moins de 2 000 kilomètres de l'Antarctique, se trouvent les îles Heard et McDonald, les seules îles volcaniques subantarctiques en activité. Classées au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1997, elles sont interdites au public, à l'exception de scientifiques en cas de motifs impérieux.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par CNRS (@cnrs)

Recevez le meilleur de l'actualité du voyage !

Restez toujours informé.e et suivez les conseils de nos experts !

Oups, nous avons rencontrer un problème. Pouvez-vous réessayer ?

Sachez que vous pourrez à tout moment gérer vos abonnements, les suspendre ou vous désabonner en suivant le lien prévu à cet effet dans nos emails.

Informations sur vos données