• Connexion
Kenya : Disparition du dernier rhinocéros blanc
Publié le 23/03/2018

NatureKenya

Twitter Facebook 3034 partages

Sudan, le dernier rhinocéros blanc du Nord s'est éteint lundi suite à des complications de santé liées à son âge avancé pour son espèce. Avec lui, c'est également son espèce qui disparait, laissant derrière lui deux femelles qui sans la science ne pourront pas se reproduire et espérer sauver l'espèce.

C'est avec tristesse que nous avons appris lundi la disparition de Sudan, le dernier mal rhinocéros blanc du Nord, au Kenya. Le rhinocéros blanc du nord est une sous-espèce du rhinocéros blanc. L'animal de 45 ans, malade, est décédé en raison de son âge avancé (l'espérance de vie d'un rhinocéros blanc est de 40 à 50 ans) et d'une infection à la patte.

L'ONG et l'équipe vétérinaire de la réserve ont pris la décision d'euthanasier Sudan alors que son état s'était fortement dégradé. Il souffrait beaucoup d'une première infection à la patte qui l'avait affaibli et d'une deuxième, beaucoup plus profonde, qui ne lui permettait plus de tenir debout. Sudan était le dernier rhinocéros mâle blanc de son espèce, il est né au Soudan et a vécu la plupart de sa vie dans un zoo de République Tchèque avant de finir ses jours au Kenya dans la réserve Ol Peteja à 200km au nord de Nairobi.

Sudan était le dernier rhinocéros mâle de son espèce

Sudan était le dernier rhinocéros mâle de son espèce
© worldshotzcom/123RF

Les deux seuls représentants de son espèce restant sont sa fille et sa petite fille. L'ONG a également expliqué que le patrimoine génétique de Sudan a été prélevé et que le seul espoir de perpétuer l'espèce serait de féconder les femelles encore en vie grâce au sperme conservé d'autres mâles.

Le braconnage : principale raison de l'extinction de l'espèce

Une publication partagée par Helping Rhinos (@helpingrhinos) le

Chassé notamment pour sa corne dont on lui attribue de prétendue vertus médicinale, on doit l'extinction de l'espèce du rhinocéros blanc du Nord principalement au braconnage. L'espèce a été décimée par le braconnage lorsque son territoire traditionnel était en proie aux conflits et propice aux activités criminelles. Il reste dans le monde environ 20 000 rhinocéros blanc du Sud, l'autre sous-espèce de rhinocéros blanc.