Le lac Turkana en danger
Publié le 11/07/2018 167 partages

EnvironnementKenya

Twitter Facebook 167 partages

Classé au patrimoine mondial de l'Unesco, il est décrit comme étant le lac le plus salé de tous les grands lacs d'Afrique de l'Est. Le lac Turkana que l'on surnomme la mer de Jade pour ses beaux reflets, est en danger. Placé jeudi 28 juin sur la liste du patrimoine mondial en péril, il est en effet menacé par un barrage hydroélectrique et des projets d'irrigation. Une aide financière pourrait être mise en place pour tenter de sauver le lac.

Considéré comme l'un des berceaux de l'Humanité, le lac Turkana situé au Kenya est en danger. Tout son écosystème est menacé par le barrage hydroélectrique de Gibe III, ouvert fin 2016.

Malheureusement, de nombreux observateurs pensent que le lac est condamné et subira le même sort que la mer d'Aral, asséchée au fil des ans par le détournement de deux fleuves en Asie centrale.

Une perle au coeur de l'Afrique

Une perle au coeur de l'Afrique
©belikova/123RF

L'Unesco a par ailleurs déclaré que les crues saisonnières ont été perturbées par le barrage, impactant ainsi le cycle de reproduction des poissons. Un dérèglement qui impacte également les quelque 300 000 personnes vivant de la pêche autour du lac.

Le Kenya a fait part de ses doutes et se dit espérer une solution à l'amiable sur l'utilisation des ressources hydriques.

Une publication partagée par La Vanguardia (@lavanguardia) le

Mzalendo Kibunjia, directeur des Musées nationaux du Kenya a déclaré : « Le Kenya en appelle au soutien international. Nous avons besoin d'une assistance technique et financière pour assurer la conservation de ce site ».

Espérons que ce cris de désespoir sera entendu, afin de sauver l'une des plus belles merveilles de la planète.