• Connexion
On a testé pour vous : la Croatie en backpack
Publié le 12/04/2018

SociétéCroatie

Twitter Facebook 232 partages

Destination préférée des Français en Europe de l'Est, la Croatie est souvent délaissée ces dernières années à cause de son trop plein de touristes. Pourtant, certains coins de cette terre accueillante peuvent être reposants et cacher de véritables joyaux naturels. Beaucoup se contentent de visiter Dubrovnik, ville magnifique et colorée, mais la côte croate et ses nombreuses îles sont aussi des destinations à ne pas mettre de côté. Entre balades touristiques et recoins secrets, nous sommes parties 12 jours dans ce pays merveilleux, avec seulement un sac à dos et une tente pour nous déconnecter de notre quotidien stressant de citadines.

  • Twitter
  • Facebook
  • 1-L'arrivée dans la capitale
    1-L'arrivée dans la capitale

    Avant de débarquer en Croatie, nous venions de passer deux semaines à arpenter sa voisine - la Slovénie - en backpack. Ainsi, la culture des pays de l'est nous était relativement familière, mais ces deux nations sont tout de mêmt très différentes, que ce soit dans l'architecture, les mœurs ou leur rapport au gens. Fraîchement arrivées à Zagreb, nous avions hâte de nous perdre dans les rues de ses villes, de découvrir son millier d'îles et de s'immerger dans la nature au cœur des parc nationaux.

  • 2-Le souvenir de la guerre plane encore
    2-Le souvenir de la guerre plane encore

    La première chose qui m'a frappé en arrivant à Zagreb - la capitale croate - c'est que je ne m'attendais pas à ce que la ville portent encore les stigmates de la « guerre de la Patrie » (1990 - 1995. Dans certains quartiers, souvent les plus populaires, de grandes tours grises construites dans l'urgence pour abriter le plus de familles possibles sont encore debout. L'architecture y est d'ailleurs très variables : d'un côté d'une rue, on peut trouver un bâtiment moderne et épuré, de l'autre, un vieil immeuble grisâtre qui peine à rester debout. Certains quartiers, comme celui de la gare routière, sont totalement bétonnés et tristes, à nous faire regretter d'avoir prévu deux jours pour visiter la ville? Mais, de belles surprises nous attendaient par la suite, il fallait juste s'enfoncer un peu plus dans le centre de la capitale ! Si vous ouvrez l'œil lors de vos balades, vous apercevrez sûrement des éclats de bombes, d'obus ou de balles sur les mûrs et les trottoirs de la ville.

  • 3-Zagreb et ses quartiers
    3-Zagreb et ses quartiers

    De l'horizon bétonné, nous sommes passées à une architecture riche et colorée. La ville s'est longtemps découpée en deux quartiers historiques et rivaux, situés sur deux collines qui se font face : Gradec, la commerçante contre Kaptol, la religieuse. Il fallut attendre 1880, alors que Zagreb fût ravagée par un tremblement de terre, pour voir l'émergence d'un troisième lieu de vie dans la capitale qui scella le lien entre les deux quartiers moyenâgeux : Donji-Grad. La ?ville basse? profite donc de l'espace libéré par la destruction d'anciens bâtiments vétustes pour accueillir un gigantesque projet architectural qui permettra de faire rayonner la ville. Il comprend la construction d'un ensemble de monuments prestigieux de style sécession, des parcs et de grandes places sur une zone en forme de fer-à-cheval qui concentre à elle seule musées, jardins botaniques et instituts artistiques. Les incontournables de la ville reste la Place Saint-Marc et son église à la toiture multicolore, l'incroyable cathédrale de Zagreb et bien sûr la rue Tkalciceva pour aller boire des verres et déguster de bonnes pâtisseries.

  • 4-Séline
    4-Séline

    Après deux jours passés à Zagreb, direction le littoral croate avec un premier arrêt à Séline, une petite ville de 450 âmes. Pourquoi ce village inconnue des guides touristiques ? D'abord, parce que nous avons pu camper dans le jardin d'un des habitants pour une somme dérisoire et avec tout l'espace et les infrastructures dont on avait besoin. Ensuite, parce que sa situation stratégique nous permettait d'être près des côtes, des îles mais aussi des parc nationaux que nous souhaitions visiter. Enfin, et c'est le point le plus important, parce que c'était l'occasion de faire une pause loin du stresse des villes urbaines et de s'immerger totalement dans la culture locale. A Séline, pas de grand centre ville, il y a un magasin de proximité et quelques boutiques souvenirs ou les accessoires de plages côtoient la maigre gamme de vêtements. Un café, une église bien sûr, et une petite place à quelques minutes seulement de la plage de gravier. On s'y sent en sécurité et isolé de monde. Ce village a un charme incroyable, et les locaux n'ont pas hésité à s'asseoir avec nous et à venir nous parler. Un soir, alors qu'un concert se déroulait sur la place centrale (qui est aussi le parvis de l'église) nous avons pris part aux festivités et nous avons dansé et chanté avec eux une bonne partie de la nuit. Un souvenir mémorable qui témoigne de l'hospitalité des gens de l'est et de leur savoir-vivre.

  • 5-Parc national de Paklenica
    5-Parc national de Paklenica

    De Séline, nous sommes allées visiter le parc national de Paklenica, un immense domaine végétal à cheval sur deux régions : le Quarner et la Dalmatie du nord. C'est l'endroit rêvé pour les amoureux de l'escalade puisqu'il se situe dans la montagne du Velebit, à proximité de Zadar. Ani?a Kuk est le plus célèbre rocher en Croatie. Il atteint une hauteur de plus de 300 mètres, et sa complexité la rendu célèbre auprès des grimpeurs. En tant que randonneurs confirmés (mais pas alpinistes), nous avons passé la journée à visiter l'impressionnant canyon de Velika : 14 km de long et de 500 à 800 m de large. Dans sa partie la plus étroite le canyon fait seulement 50 m de large. Les falaises verticales s'élèvent au-dessus des deux côtés du canyon jusqu'à une hauteur de plus de 700 m. Le parc national se compose aussi de nombreuses rivières et de grottes très agréables pour se rafraîchir l'été. Attention, interdiction pour autant d'en boire l'eau, vous pourriez attraper une sévère diarrhée.

1

Depuis quelques années, la Croatie fait partie des destinations préférées de l'Europe de l'est pour bon nombre de vacanciers : c'est un pays pas trop loin et pas trop chère avec de magnifiques paysages. Malheureusement, elle est littéralement envahie par des hordes de touristes à chaque vacances d'été, et à la réputation d'être un coin beaucoup trop fréquenté pour des vacances en toute tranquillité.

Pourtant, au-delà de Dubrovnik, ce grand pays regorge de coins paradisiaques et très peu connus qui mélangent harmonieusement vie citadine et sauvage. Pendant 12 jours, j'ai eu la chance de partir explorer ce pays en voiture, armée uniquement de mon sac à dos. Voici donc un petit tour d'horizon des activités et des paysages fabuleux que vous pourrez découvrir lors d'un roadtrip en Croatie.