• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Connexion
Deux ans de prison pour cette passagère qui voulait ouvrir la porte d'un avion en plein vol
Publié le 13/02/2020

TransportRoyaume-Uni

Twitter Facebook 293 partages

Mercredi 12 février, Chloé Haines a été condamnée à 2 ans d'emprisonnement pour avoir tenté d'ouvrir la porte d'un avion en plein vol, il y a de cela 7 mois environ. Son procès s'est déroulé en Grande-Bretagne. L'appareil opéré par la compagnie aérienne Jet2 effectuait une liaison entre l'Angleterre et la Turquie.

 

 
© Francisco De Casa Gonzalez/123RF

Le 22 juin 2019, une femme du nom de Chloé Haines a tenté, en plein vol, d'ouvrir la porte de l'avion en criant "je vais tous vous tuer !". Maîtrisée, pas sans difficulté, par le personnel de bord, la jeune femme a été interpellée par les autorités, après que l'avion ait retrouvé la terre ferme. Son procès a eu lieu cette semaine et la sanction a été prononcée. Chloé Haines écope d'une peine de 2 ans d'emprisonnement.

Nous apprenons dans le journal anglophone Independent, que le juge, Charles Gratwicke, a reconnu coupable ce mercredi 12 février, la femme de 26 ans lors de son audience tenue à Chelmsford Crown Court, en Angleterre. Il déclare : "Ceux qui sont piégés dans l'espace confiné de l'avion sont inévitablement en détresse, effrayés et pétrifiés par les actions de ceux qui se trouvent dans un état d'ivresse et qui mettent leur vie en danger. Pour certains, leur pire cauchemar est devenu réalité."

Chloé a plaidé coupable et a admis avoir mis en danger la sécurité d'un vol commercial, mais aussi agressé un membre de l'équipage de cabine, Charley Coombe, lors d'une audience antérieure.

Il y de cela 7 mois environ, nous vous racontions l'histoire d'une jeune femme qui avait semé la panique, à bord d'un avion de la compagnie Jet2 reliant l'aéroport de Londres, au Royaume-Uni à Dalaman, en Turquie. Selon le PDG de la compagnie aérienne, Steve Heapy, il s'agit de "l'un des cas les plus graves de comportement perturbateur de passagers, jamais connu".

Après une enquête préalable, voici le déroulé de l'incident :

Un passager présent à bord de l'appareil a expliqué qu'il avait vu Chloé boire dans une bouteille d'alcool qui se trouvait dans le casier au-dessus d'elle. Une bouteille de gin de 200 ml a ensuite été trouvée dans un sac hors taxes avec environ un quart de son contenu.

Complètement ivre, la femme a perdu son self-control et a voulu ouvrir la porte de l'avion, composé de 206 passagers. Elle scandait "Je veux mourir et je vais tous vous tuer !"

Un passager a déclaré à la police qu'il "craignait vraiment qu'elle ouvre la porte" et "qu'il pensait honnêtement qu'[il] allait mourir."

Alors que le personnel de bord tentait de la maîtriser au sol, Chloé Haines "donnait des coups de pied et des coups-de-poing" aux personnes qui l'approchaient.

Même si le procureur, M. Crimp, a déclaré qu'il était impossible d'ouvrir la porte de sortie durant le vol, de nombreux passagers l'ignoraient, ce qui a créé un vent de panique dans l'appareil.

L'ampleur de l'incident est telle, que deux avions de combat de la RAF ont été envoyés pour escorter l'avion jusqu'à l'aéroport de Stansted, provoquant ainsi un boom sonore à travers le comté de l'Essex.

Outre le préjudice moral, Jet2 a calculé que l'incident avait coûté 86 000 de livres sterling à la compagnie, soit environ 102 700 euros.

Pour sa défense, son avocat a déclaré que Mme Haines avait été diagnostiquée avec une mauvaise santé mentale et n'avait pas touché un verre d'alcool depuis le jour de l'incident.

Il a ajouté : "Elle est consternée, elle a honte, elle est profondément gênée par ce qu'elle a fait. Elle est dégoûtée d'elle-même." Cependant, ce plaidoyer n'évitera pas la condamnation de deux ans de prison à Chloé Haines, qui a été conduite dans sa cellule après l'audience.