• Connexion
Desserts, pâtisseries et spécialités sucrées de France
Publié le 20/04/2019 101 partages

CultureFrance

Twitter Facebook 101 partages

Championne en termes de gastronomie et surtout de pâtisserie, la France est dotée d'un véritable savoir-faire, mondialement reconnu. Ses desserts, elle les compte par centaines. Mais certains, parce qu'ils ont une histoire rigolote ou sympathique, parce qu'ils sont représentatifs d'une tradition voire d'une région, parce qu'ils sont tout simplement bons, méritent qu'on leur prête toute notre attention.

  • Twitter
  • Facebook
  • Le Paris-Brest
    Le Paris-Brest

    Ce n'est pas un hasard si sa jolie forme ronde rappelle celle d'une roue de vélo. Commandé en 1910 par Pierre Griffard, rédacteur en chef du Petit Journal, et imaginé par Louis Durand, un pâtissier de Maisons-Lafitte, ce gâteau fait directement référence à une course cycliste mythique de bicyclettes née en 1981. Typiquement représentative du savoir-faire français, cette pâtisserie est composée d'une pâte à choux généreusement fourrée d'une crème mousseline pralinée et parsemée d'amandes effilées. Un régal pour les papilles comme pour les pupilles.

  • Le cannelé bordelais
    Le cannelé bordelais

    Brillant, rond, potelé, le cannelé fait la fierté des Bordelais. Même si ses origines restent floues, ce dernier aurait été inventé au XVIème siècle par les religieuses du Couvent des Annonciades à Sainte-Eulalie en Gironde. Mais chassées en 1790, la recette se perdit jusqu'à refaire surface quelques années plus tard. Dotée d'une pâte tendre aromatisée au rhum et à la vanille, cette spécialité séduit grâce à son nappage croustillant de caramel et sa cuisson parfaitement maîtrisée. Aujourd'hui, impossible de se rendre à Bordeaux sans en apercevoir à chaque coin de rue. Plus qu'une simple douceur, c'est une institution.

  • La tarte tropézienne
    La tarte tropézienne

    Emblématique et incontournable dans le sud de la France, la tarte tropézienne raconte une belle histoire. Née en 1955, elle a été inventée par Alexandre Michka, un pâtissier polonais installé sur la Place de la Mairie et en mal de son pays d'origine : ce dernier s'est inspiré d'une recette de sa grand-mère pour élaborer ce gâteau dont la recette est encore gardée secrète. Faite à partir d'une brioche moelleuse et onctueuse, la tarte tropézienne est enrichie d'un délicieux duo de crèmes puis décorée d'une pluie de grains de sucre croquants. Adopté par l'actrice Brigitte Bardot lors du tournage du film de Roger Vadim, ce gâteau continue d'être dégusté notamment sur le port de Saint-Tropez.

  • Le nougat provençal
    Le nougat provençal

    Eminemment populaire dans l'hexagone et bien souvent associé à Montélimar, le nougat fait partie de ces friandises addictives. Cuisinée avec du miel, du sucre, des amandes et/ou fruits, puis des blancs d'œufs montés en neige, la pâte de nougat charme les plus gourmands grâce à sa texture ferme et fondante à la fois. La finesse de son goût lui donne un caractère absolument unique et, seuls les plus aguerris, parviendront à imiter ce produit très subtil. Historiquement parlant, ce délicieux bonbon est-il l'invention d'un apprenti confiseur amoureux transi ? Une offrande faite au duc de Bourgogne et au duc de Berry lors de leur passage à Montélimar ? Nul ne semble vraiment le savoir. Il n'empêche que le nougat se croque toujours à pleines dents.

  • Le canistrelli corse
    Le canistrelli corse

    Indissociables de l'Ile de Beauté, les canistrellis sont des biscuit secs dont la fonction était de régaler les bergers qui les emportaient avec eux. Autre origine possible : ces gâteaux étaient traditionnellement bénis chaque jeudi Saint puis distribués lors d'une procession précédant la cérémonie du lavement des pieds (la « Lavanda ») à Calvi. Aujourd'hui, chaque famille corse en conserve précieusement afin de les servir dès que l'occasion se présente. Si de nombreuses recettes existent, ces petites douceurs croquantes au cœur tendre sont confectionnées à partir d'ingrédients simples mais savamment dosés : œuf, farine, sucre et même vin blanc ! Pour le reste, les Corses leur donne la saveur qu'ils préfèrent : anis, citron, noisettes, miel selon les inspirations.

1

De l'Alsace à la Provence en passant par la Bretagne, la Normandie ou encore larégion lyonnaise, la France regorge de belles et savoureuses spécialités sucrées. Moelleuses ou craquantes, onctueuses ou croustillantes, chocolatées ou pralinées, fourrées de crème ou garnies de fruits, toutes font la richesse de nos régions. Cap sur ces mets d'exception !