Avis aux touristes bactériologiques : Cette forêt abriterait des dizaines de virus géants !
Publié le 02/01/2019 171 partages

SantéRoyaume-Uni

Twitter Facebook 171 partages

Des géants ont pris place dans notre monde sans que l'on s'en aperçoive. Ce ne sont ni des hulks ni des cultivateurs de haricots géants mais des virus. Coup de chance, ils ont été trouvés non loin de l'une des plus prestigieuses universités du Royaume-Uni, dans une forêt. Ces virus géants sont les premiers à avoir été découverts dans un environnement non aquatique.

La forêt d'Harvard

La forêt d'Harvard
©SenLi/213RF

Ils sont parmi nous ! Des chercheurs de l'Université du Massachusetts et du Joint Genome Institute de Californie ont récemment découvert l'existence de virus géant dans une forêt à proximité de l'Université de Harvard, au Royaume-Uni. Les scientifiques États-Uniens ont décidé de les étudier afin de comprendre leur adaptation au changement climatique. La zone d'étude, étendue sur 1200 hectares, est régulièrement utilisée pour ce type de recherches. Lors de la découverte - et comme indiqué dans la revue Nature Communications - les scientifiques ont ramené avec eux 16 virus géants encore inconnus !

L'équipe de biologistes a eu recours à une analyse méta-génomique sur l'ensemble des 2000 échantillons récoltés et ont ensuite observé des virus de la taille de bactéries dont la taille dépassait les 0,2 microns (ce qui est énorme). L'un des virus, baptisé HyperionVirus, est considéré comme le plus importants génome de virus jamais identifié. Frederik Schulz, co-auteur de l'étude, explique que « Le fait que nous ayons trouvé tous ces génomes de virus géants dans le sol est particulièrement intrigant, car la plupart des virus géants décrits précédemment ont été découverts dans des habitats aquatiques. »

Les échantillons obtenus contenaient une forte concentration de nouveaux génomes de virus géants, ce qui n'a pas manqué d'étonner les scientifiques. D'après les biologistes, il est possible de découvrir des dizaines d'autres virus géants encore inconnus au bataillon. Enfin, rappelons tout de même qu'il y a une quinzaine d'années, la Science considérait encore que les virus étaient plus petits que les bactéries. Or, diverses découvertes ont permis de comprendre qu'il s'agissait d'une certitude erronée. Il y a quelques mois, une analyse réalisée par des chercheurs français a mis en lumière des virus géants capables de produire leurs propres gènes?!