• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Easymiles
  • Connexion
Un jour, on pourra boire du vin breton !
Publié le 09/11/2018

EnvironnementFrance

Twitter Facebook 237 partages

Avec réchauffement climatique, les vignes reviennent sur le territoire Breton. Les projets se multiplient dans tous les départements grâce à des initiatives et surtout à l'assouplissement de la réglementation. En effet, il était jusque-là interdit de produire et vendre son vin en Bretagne jusqu'au 1er janvier 2016. Quelques amateurs autodidactes avaient maintenu cette activité viticole, aujourd'hui, ce précieux patrimoine se renforce sur le territoire.

Le vin va-t-il renaître en Bretagne ?

Le vin va-t-il renaître en Bretagne ?
© peresanz/123RF

À seulement 28 ans, Edouard Cazals va produire du vin en Bretagne et sera officiellement le premier vigneron professionnel de cette région où le cidre ou le chouchen trônent. Travaillant autrefois en tant que chai dans des domaines prestigieux comme Saint-Emilion, ce jeune homme va produire son vin qui se nommera la Cabane aux longues vignes. Il aura 9 000 pieds pour deux hectares de terrain.

« Je n'ai pas choisi la facilité, le climat breton n'est pas le plus simple pour faire pousser de la vigne. Je vois cela comme un défi à relever » souligne le futur producteur de vin bio blancs et rouges. Les cépages ont été définis en fonction d'une étude de sol et des informations météorologiques de la région.

Loin d'être un cas isolé, le jeune homme qui n'a même pas encore commencé sa production se voit déjà avec des concurrents. Plusieurs pionniers misent déjà sur la renaissance de la viticulture en Bretagne, à commencer par des projets en cours à Ilur, sur la presqu'île de Quiberon, ou les îles de Groix et d'Arz. En effet, on produisait déjà du vin au Moyen âge, mais depuis les pieds ont disparu au profit des céréales.