• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Easymiles
  • Connexion
Sécheresse en Australie : des snipers vont abattre 10 000 dromadaires
Publié le 13/01/2020

CultureAustralie

Twitter Facebook 1043 partages

Des dromadaires, qui envahissent de plus en plus l'intérieur du continent australien à la recherche d'eau, vont être abattus par des snipers dans les jours qui viennent. Cette procédure vise à préserver les ressources des locaux, affaiblis par les événements récents.

 

 
© rawpixel /123rf

L'Australie serait le pays où l'on compterait le plus grand nombre de dromadaires sauvages. Ces camélidés y ont été importés d'Inde au XIX ème siècle. Depuis, ils se sont reproduit par millier. Ils seraient aujourd'hui un million. Ces chameaux d'Arabie seraient si nombreux qu'il serait même impossible de tous les revendre. Du fait de cette croissance, ils détruisent la faune et la flore indigène.

Ils cherchent des cours d'eau pour se désaltérer, ce qui représente un véritable problème pour la population aborigène, face à une situation critique. En effet, l'Australie a connu son année la plus chaude. Cette conséquence du réchauffement climatique a provoqué des feux sans précédent dans la région. En raison de ces incendies, les dromadaires sont forcés de se réunir à l'intérieur du territoire pour trouver de l'eau. Les troupeaux sont trop nombreux et deviennent une menace pour les réserves des villages. D'autre part, ils posent problème dans la vie quotidienne des citadins et surtout des automobilistes.

Une solution radicale !

Il s'agira d'une campagne d'abattage qui prendra place sur cinq jours, dans l'état d'Anangu Pitjantjara Yankuntjatjara, au nord-ouest de l'Australie. Le ministre de l'environnement soutient cette initiative. Il constate que les animaux meurent de faim ou se battent au niveau des points d'eau. Certains cours d'eau ou sites ont d'ailleurs été contaminés par des carcasses d'animaux retrouvés. Ainsi, le gouvernement a décidé de les abattre loin des villages. Leurs corps seront pour la plupart brûlés. Il faudra en éliminer au moins 10 000. Un programme similaire avait déjà été mis en place en 2009 afin de gérer le nombre de dromadaires en réalisant des abattages massifs qui ont réduit leur population de 300 000 dromadaires. Ainsi, des snipers sont chargés d'abattre depuis des hélicoptères ces bêtes dans les jours à venir.