Publié le 12/08/2021

#Animaux #France

11 lieux en France où admirer des animaux sauvages en liberté

Pour nos fans de nature, et plus précisément des animaux, saviez-vous qu'il existe plusieurs endroits en France où observer des animaux sauvages en liberté ? Rien ne vaut la contemplation d'un animal dans la nature. Alors pourquoi ne pas partir à leur rencontre ? Bien évidemment, veillez à ne pas les déranger et à ne pas trop vous immiscer dans leur habitat naturel. Entre marmottes, dauphins et wallabies, voici les meilleurs endroits en France pour observer la faune sauvage.

Les marmottes des Pyrénées

© RADOCZY ARPAD / 123RF

Si on en trouve un peu partout en montagne, c'est dans le Parc national des Pyrénées que la marmotte se montrent le plus souvent aux visiteurs. Si cette drôle de bête file se cacher dans son terrier et crie lorsqu'elle se sent en danger, certaines se laissent approcher avec un peu (beaucoup) de patience pour le plus grand plaisir de nos appareils photo. Attention toutefois à ne pas se fier à leur bouille, elles restent des animaux sauvages qu'il ne faut pas toucher ni nourrir.

Les bouquetins du col de la Vanoise

© macumazahn/123RF

Avec ses deux cornes majestueuses et son agilité qui défie les lois de la gravité, le bouquetin des Alpes est la star incontestable des montagnes. Si la biquette a failli disparaître à cause de la chasse, les bouquetins ont aujourd'hui élu domicile dans le parc national de la Vanoise où ils coulent des jours heureux, et constituent la plus grande population de France : on en compte plus de 1500. Une bonne raison de s'aventurer dans le parc national de la Vanoise et passer une nuit en refuge !

Les flamants roses et chevaux sauvages de Camargue

© Gudkov.Andrey / 123RF

Le Parc national régional de Camargue abrite de nombreuses espèces d'animaux dans sa nature sauvage et ses paysages marécageux. Les chevaux sauvages à la robe grise sont une figure symbolique de la Camargue, à l'instar des taureaux et du flamant rose, qui constituent à eux trois la parfaite carte postale de la région. On les retrouve en se baladant à pied ou à vélo sur les petites routes vers Saintes-Marie de la Mer, galopant face au mistral. Quant aux flamants roses, reconnaissables entre mille espèces avec leurs longues pattes et leur plumage rosé, ils se plaisent dans les étangs de l'Impérial, de Vaccarès ou encore dans les Salins d'Aigues-Mortes, où ils trouvent de nombreuses crevettes.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, la forêt de Rambouillet en Île-de-France abrite la seule population de "Wallaby de Bennett" vivant à l'état sauvage. Comment sont-ils arrivés là ? Tout simplement en s'échappant du parc zoologique de Château Sauvage situé à Émancé en 1970 ! Semblables à de mignons kangourous d'environ 1 mètre de hauteur, ils sont une centaine à vivre au sud-ouest de la forêt, dans les bois des communes d'Émancé, de Saint Hilarion, Gazeran, Orphin et Orcemont. Si la présence de ces wallabys est peu connue des Parisiens, les villes alentours ont cependant dû s'adapter et installer des panneaux de signalisation de kangourou, comme ceux que l'on trouve en Australie !

Nous ne sommes pas en Antarctique, mais bien dans la Baie de Somme ! En se rendant à la plage du Hourdel avec des jumelles et une bonne dose de patience, vous découvrirez la plus grande colonie française de phoques. À marée basse, ils pointent le bout de leur museau sur la plage, pour se prélasser sur leur sable avec leurs copains. Vous pouvez aussi découvrir les phoques avec un guide qui vous racontera leur histoire, ou bien lors d'une virée en kayak ou en pirogue !

Les cigognes d'Alsace

© Alexander Sorokopud / 123RF

En Alsace, il suffit de lever la tête pour voir passer une cigogne ou pour l'observer dans son nid. La cigogne blanche, avec son plumage blanc, ses ailes noires et son long bec rouge est l'emblème de l'Alsace, et la croyance populaire lui attribue le don de porter bonheur à la maison où elle fait son nid, ce qui explique que de nombreux habitants installent eux-mêmes des nids à cigognes sur leur toit. Le spot préféré de ces oiseaux reste le parc de l'Orangerie, à Strasbourg, où elles offrent un joli spectacle aux visiteurs, particulièrement en hiver.

Les poneys du Pays Basque

© oceane2508/123RF

C'est en randonnant sur les hauteurs du Pays Basque que vous apercevrez des troupeaux de petits chevaux aux robes variées. Ces poneys dont l'origine remonte à la préhistoire ont migré depuis l'Amérique du Nord vers l'Europe il y a des millions d'années, devenant la fierté du pays Basque. Nommés "pottock", signifiant petit cheval, (à prononcer "potiok"), ils vivent désormais en liberté sur les massifs d'Ursuya, Baïgoura, Artzamendi et de la Rhune.

Les vautours des Gorges du Tarn

© Ondrej Prosicky / 123RF

Pour admirer le plus grand rapace de France et même d'Europe, ça se passe dans les Gorges du Tarn, où plus de 200 vautours ont élu domicile. Malgré leur mauvaise réputation qui a presque causé leur extinction, les vautours sont les "nettoyeurs de la nature" et consomment uniquement les cadavres d'animaux. Ces oiseaux de 10 kg qui peuvent parfois atteindre 3 mètres d'envergure sont très reconnaissables dans les airs et offrent un spectacle majestueux pour tous les randonneurs qui s'aventurent dans le coin.

Les dauphins et baleines de la Côte d'Azur

© Andrea Izzotti / 123RF

De nombreux mammifères marins vivent au large des côtes de la Méditerranée, et plus particulièrement au sein du Sanctuaire Pelagos, un espace maritime faisant l'objet d'un accord pour la protection des animaux. Les baleines, rorquals et cachalots s'y rendent car ils y trouvent toute la nourriture dont ils ont besoin. L'idéal pour le "whale watching" est d'embarquer à bord d'un bateau avec des spécialistes pour aller au large des côtes méditerranéennes. Pour voir les dauphins et même nager à leurs côtés dans leur environnement naturel, de nombreuses excursions sont proposées depuis la Côte d'Azur pour vivre cette expérience unique.

Les loups des Alpes

On trouve également des loups en liberté en France ! À la fin du 18e siècle, on comptait entre 10 et 20 000 loups en France, mais la chasse intensive de ce prédateur a fait chuter ce nombre, et on en recense environ 580 aujourd'hui. S'ils se font discrets, ils sont pourtant de plus en plus présents notamment dans les Alpes où ils vivent en meute. Pour voir des loups, mieux vaut éviter d'aller dans leur habitat naturel, mais vous pouvez admirer cet animal fascinant dans l'une des réserves naturelles de l'hexagone, comme au Parc national du Mercantour dans la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur.

La faune marine de Corse

© dam@seaphotoart.com / 123RF

Enfin, si vous n'avez pas peur de vous jeter à l'eau, les fonds marins du littoral corse regorgent d'espèces de poissons en tous genres. Pour les meilleurs spots de snorkeling, on vous conseille la plage de la Palud, la Calanque de Sormiou ou encore la plage du cap Rousset. Mais globalement, tout le littoral corse offre la possibilité de découvrir de belles murènes, des barracudas, des mérous, des raies, des dorades royales et bien d'autres espèces.