• Connexion
Voici six sites archéologiques qui n'ont pas dévoilé leur mystère
Publié le 21/12/2017

CultureEgypte

Twitter Facebook

Tout le monde connait les pyramides de Guizeh en Egypte, les lignes de Nazca au Pérou, l'île de Pâques, Teotihuacan au Mexique ou encore Stonehenge en Angleterre. Pourtant, ces sites gardent leur part de mystère et l'énigme de leur construction reste sans réponse. Découvrez ses sites archéologiques qui n'ont toujours pas livré leur secret !

  • Twitter
  • Facebook
  • Les pyramides de Guizeh
    Les pyramides de Guizeh

    Le plateau de Guizeh, a seulement 10 km du centre du Caire, a malheureusement perdu de sa magie en étant rattrapé par l'urbanisation galopante. Cela dit, la vision du Sphinx devant les trois pyramides de Khéops, Khephren et Mykérinos est toujours fascinante, et le mystère demeure intact sur la façon dont les Egyptiens ont érigés ses merveilles vers le milieu du IIIème millénaire av. J.-C., sans grue ni outil moderne. Outre le mystère de sa construction, la pyramide de Khéops garde le secret de la tombe et du trésor de son pharaon...

  • Le site de Teotihuacan au Mexique
    Le site de Teotihuacan au Mexique

    Pas aussi célèbres que les pyramides d'Egypte, les pyramides de Teotihuacan sont tout aussi spectaculaires ! La pyramide du Soleil et sa petite sœur la pyramide de la Lune offrent une vision fascinante. Situé à 50 kilomètres au nord-est de la capitale mexicaine, Teotihuacán est de loin le plus vaste site archéologique d'Amérique. A son apogée, au 5ème siècle, la cité de 200 000 habitants était alors l'une des plus grandes villes du monde. La cité des dieux, qui n'était ni maya ni aztèque, déclina pour une raison mystérieuse et bien des légendes entourent ce site unique au monde.

  • Le site de Stonehenge en Angleterre
    Le site de Stonehenge en Angleterre

    Erigé entre 3700 et 1600 av. J.-C., le site de Stonehenge attire de nombreux adeptes des sciences occultes, d'ésotérisme et autres druides en recherche de questions existentielles. Il faut dire que le cercle de menhirs et ces monuments du Néolithique et de l'âge de bronze ont de quoi intriguer !

  • L'île de Pâques
    L'île de Pâques

    L'île de Pâques : voilà un nom qui sonne bien aux oreilles, véritable appel à la rêverie et à l'aventure. Ses mystérieuses statues, les moaï, intriguent depuis la découverte de cette île par un navigateur néerlandais le jour de Pâques, le 6 avril 1722. Le mystère plane toujours sur cette île perdue au milieu du Pacifique, à quelques 4 000 km des côtes chiliennes, lieu habité le plus isolé du monde ! Quelle est la signification de ces 880 étranges statues, toutes tournant le dos à la mer ? Qui les a construite, comment et pourquoi ? Que sont devenus les habitants à l'origine de ces constructions ? Là encore, certains y voient la preuve d'un passage de petits hommes verts dans les parages...

  • Les lignes de Nazca au Pérou
    Les lignes de Nazca au Pérou

    Dessinées sur le sol sur des dizaines de kilomètres entre le IVème et Xème siècle, les lignes de Nazca gardent tout leur mystère. On peut admirer les formes dessinées uniquement depuis le ciel, or personne ne savait voler à cette époque ! Ces dessins géants gravés dans le sol représentent des hommes, des plantes, des animaux, mais aussi des figures géométriques. Ici aussi, on y voit la preuve d'une visite d'habitants d'une autre galaxie !

1

En 2017, en dépit des multiples progrès scientifiques, des sites archéologiques parmi les plus célèbres de la planète laissent plus de questions que de réponses. Comment ont-ils été édifiés il y a plusieurs siècles, voire plusieurs milliers d'années pour certains, alors que l'on ne disposait pas des outils modernes pour transporter et assembler des blocs de plusieurs tonnes ? Certains y voient la main des extra-terrestres.

A défaut de voyager dans le temps pour comprendre le pourquoi du comment, on peut toujours se rendre sur ces lieux mythiques, qui ont pour nom les lignes de Nazca au Pérou, l'île de Pâques, qui appartient au Chili, les pyramides de Guizeh en Egypte, Stonehenge en Angleterre, Teotihuacan au Mexique et le méconnu mais non moins mystérieux site inca de Sacsayhuamán, au Pérou.