• Connexion
A la découverte de l'Estremadure la terre des conquistadors
Publié le 12/07/2019

CultureEspagne

Twitter Facebook 334 partages

Tout le monde connait les Baléares, les Canaries, la Catalogne ou encore l'Andalousie. Une région espagnole fait moins parler d'elle, un endroit secret tapis entre l'Andalousie et le Portugal : l'Estrémadure. Même les Espagnols ne connaissent pas forcément cet endroit reculé, un peu difficile d'accès. Un secret bien gardé et notre coup de cœur en Espagne, terre de conquistadors, de la pata negra, abritant cinq sites classés à l'Unesco : la ville romaine de Merida, la vieille ville de Caceres qui a servi de tournage à Game of Thrones et le monastère royal de Santa Maria de Guadalupe, mais aussi deux parcs déclarés Réserve de la biosphère. Nature, culture et gastronomie, voici le trio magique de l'Estremadure !

  • Twitter
  • Facebook
  • Pont romain sur la rivière Guadiana à Mérida
    Pont romain sur la rivière Guadiana à Mérida

    Le majestueux pont romain de 792 mètres surplombant le fleuve Guadiana est l'un des mieux conservés du monde.

  • L'amphithéâtre de Mérida
    L'amphithéâtre de Mérida

    L'amphithéâtre de 14 000 places fait encore le plein de spectateurs chaque année à l'occasion du festival de Théâtre classique.

  • La citerne arabe du 12ème siècle du palais de las Veletas à Caceres
    La citerne arabe du 12ème siècle du palais de las Veletas à Caceres

    Le palais de las Veletas abrite une citerne arabe du 12ème siècle, la mieux préservée du monde après celle d'Istanbul !

  • Le temple romain de Diane à Mérida
    Le temple romain de Diane à Mérida

    Ce monument fait partie de l'ensemble archéologique de Mérida, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.

  • Le théâtre antique romain à Mérida
    Le théâtre antique romain à Mérida

    L'inclinaison de ce théâtre permet aux spectateurs de jouir d'une acoustique grandiose. Construit dans les années 16 et 15 avant J.C, il est resté enfouit sous le sol durant des siècles. Ce n'est qu'au XXème siècle que les fouilles permettent de retrouver ce trésor archéologique. Depuis, il a retrouvé sa fonction d'origine puisque tous les ans, c'est au sein même de ce théâtre romain qu'a lieu un grand festival de théâtre et de musique classique.

1

Le trésor bien gardé de l'Espagne

Région reculée au sud-ouest de l'Espagne, enclavée entre le Portugal, l'Andalousie, la Castille-Leon et la Castille-La Manche, l'Estrémadure est le trésor bien gardé de l'Espagne, abritant cinq sites classés au patrimoine mondial par l'Unesco ! Certes on est loin des plages, mais loin de la foule également ! Aussi grande que la Suisse (9 millions d'habitants) et que les Pays-Bas (17 millions d'habitants), l'Estrémadure, l'une des 17 communautés autonomes d'Espagne, n'abrite qu'un million d'habitants, c'est l'anti tourisme de masse ! Pour y accéder, il faut louer une voiture au départ de l'aéroport de Madrid (à 2h de route du nord de l'Estramadure) ou de Séville (à 1h de route du sud de la région). L'aéroport de Badajoz, la capitale et plus grande ville de la région, n'est pas desservi au départ de France, et se trouve à 2h de route de Lisbonne. La communauté d'Estremadure comprend deux provinces, Badajoz et Caceres. Destination autotour par excellence, la région se découvre en voiture, sur la " Ruta de la Plata ", la route de l'argent, via romaine sous l'empereur Auguste, qui relie l'Andalousie au nord de l'Espagne, en Asturies, en traversant toute l'Estrémadure en passant par Zafra, Merida et Caceres.

Destination hors des sentiers battus du tourisme

Destination hors des sentiers battus du tourisme, l'Estrémadure est la seule région d'Espagne où les moutons broutent en hiver ! Son patrimoine culturel et historique est unique ! Commençons par la préhistoire : on y trouve la plus grande concentration de dolmen de toute la péninsule ibérique ! La période de l'Antiquité n'est pas mal non plus, puisque Mérida, dont l'ensemble archéologique est classé par l'Unesco, est tout simplement l'une des villes romaines les mieux préservées du monde ! C'était la capitale de la province romaine de Lusitanie, qui couvrait le Portugal actuel ainsi que l'Estrémadure. Une ville de 90 000 habitants, ce qui était énorme à l'époque ! L'ensemble archéologique de Mérida est le mieux préservé du monde romain occidental. Construite à l'image de Rome par l'empereur Auguste en 25 avant J.-C., Mérida est un musée à ciel ouvert abritant des merveilles telles que le théâtre antique romain de 6 000 places et l'amphithéâtre de 14 000 places, qui font encore le plein de spectateurs à l'occasion du festival de Théâtre classique, l'aqueduc des Miracles, le majestueux pont romain de 792 mètres surplombant le fleuve Guadiana, le temple de Diane, l'arc de Trajan, le cirque (hippodrome pouvant accueillir 30 000 personnes) et les thermes d'Alange, sans oublier le musée, renfermant l'une des plus grandes collections mondiales d'art romain.

De nombreux sites classés par l'Unesco

Autre site classé par l'Unesco, la vieille ville de Caceres, ensemble monumental le mieux conservé d'Espagne et le troisième d'Europe après Prague et Tallin. On y admirera notamment la Tour du Bujaco, d'origine musulmane, la Cocathédrale de Santa Maria, et le palais de las Veletas, qui abrite une citerne arabe du 12ème siècle, la mieux préservée du monde après celle d'Istanbul ! Le troisième site classé par l'Unesco est le monastère royal de Santa Maria de Guadalupe, fondé au milieu du XIVème siècle, chef d'œuvre de l'architecture religieuse espagnole et l'un des meilleurs exemples d'art mudejar de la péninsule ibérique. Haut lieu d'histoire de l'Espagne, ce monastère niché au milieu des montagnes a été le théâtre de plusieurs audiences concernant la découverte de l'Amérique entre Isabelle la Catholique et Christophe Colomb. Des tableaux d'El Greco et de Goya y sont exposés. Guadalupe est aussi le deuxième lieu de pèlerinage le plus important d'Espagne après celui de Saint-Jacques de Compostelle, et une référence importante en Amérique latine : la Basilique Notre-Dame de Guadalupe de Mexico est le lieu de dévotion catholique le plus visité après le Vatican et la cathédrale Notre Dame de Paris. De même le département français de Guadeloupe tient son nom de la vierge de Guadalupe d'Estrémadure ! En effet, lorsque Christophe Colomb y aborde le 4 novembre 1493, il lui attribue ce nom en hommage à la Vierge protectrice des navigateurs Notre-Dame de Guadalupe, du Monastère royal de Santa María de Guadalupe !

La terre des conquistadors

Autre monument religieux remarquable à visiter en Estrémadure, le couvent royal de Yuste, édifié au début du XVème siècle au cœur des paysages verdoyants du nord de l'Estremadure. C'est ici que l'empereur Charles Quint se retira volontairement après 40 ans de règne sur un empire où le soleil ne se couche jamais qui comprenait outre l'Espagne, les terres du Nouveau Monde, les Pays-Bas et les territoires allemands des Habsbourg ! D'autres sites mériteraient également d'être classé par l'Unesco, à commencer par Trujillo, berceau de deux grands conquistadors, Francisco Pizarro, pour le Pérou, et Francisco de Orellana, pour l'Amazone. Trujillo possède l'une des plus belles places d'Espagne : la Plaza Mayor, où trône la statue équestre de Francisco Pizarro, l'enfant du pays. Son cousin le fameux conquistadeor Hernan Cortes qui conquit le Mexique venait lui de la cité voisine de Medellin. L'autre grand conquistador, Balboa, originaire de Jerez de los Caballeros, fut le premier Européen à avoir découvert l'océan Pacifique depuis sa côte orientale en 1513. Il donna même son nom à la monnaie du Panama !

La nature est reine en Estremadure

La nature est reine en Estremadure, culminant au Calvitero à 2 399 mètres d'altitude. La région abrite d'ailleurs deux espaces naturels déclarés Réserve de la Biosphère par l'Unesco : le Parc National de Monfragüe et le Parc Naturel Tage International (frontalier avec le Portugal), ainsi que le Géoparc de Villuercas-Ibores-Jara, classé au patrimoine mondial par l'Unesco. Des lieux exceptionnels pour l'observation du ciel nocturne, ayant reçu le label "Destination touristique Starlight" ! Autant d'endroits propices à de superbes randonnées au cœur de l'une des régions les moins denses d'Europe ! L'occasion d'admirer l'aigle ibérique, le percnoptère d'Egypte, le vautour moine et des cigognes noires dans ce paradis des oiseaux ! Plus généralement, les trois-quarts du territoire de l'Estrémadure ont été déclarés zone importante pour la conservation des oiseaux, considérée comme l'une des meilleures régions d'Europe pour l'observation ornithologique. Arrosée par le Tage et le Guadiana, l'Estrémadure est la région comptant le plus grand nombre de kilomètres de côte d'eau douce d'Europe avec plus de 1 500 km ! L'Estrémadure est aussi la terre des forêts de chêne liège où les cochons ibériques en liberté se nourrissent de glands, donnant le meilleur jambon du monde, la fameuse pata negra ! A savourer arrosé d'excellents vins du cru, comme le Ribera del Guadiana, du bon fromage et des cerises réputées. Pour couronner le tout, non seulement on se régale en Estrémadure, mais les prix sont parmi les moins cher d'Espagne !

Paradors dans des châteaux, des couvents et des palais

A Zafra, les amateurs de vieilles pierres auront le privilège de dormir dans un château du Moyen Âge, le palais des ducs de Feria, parador national de tourisme depuis 1968. Au monastère royal de Santa Maria de Guadalupe, vous pourrez dormir dans l'ancien hôpital, devenu un hôtel de luxe de la chaîne des Paradors. A Mérida, le Parador de la ville est un ancien couvent du XVIIIème siècle construit sur les restes d'un temple consacré à la Concorde d'Auguste. Vous pourrez également dormir dans le Parador de la ville de Trujillo aménagé dans l'ancien couvent de Santa Clara, ou celui de Caceres, un palais renaissance.

Autre article proposé par l'auteur