• Connexion
Pacifique : une baleine pas comme les autres
Publié le 12/03/2017 1245 partages

InsoliteEtats-Unis

Twitter Facebook 1245 partages

Une mystérieuse baleine, nageant dans les profondeurs du Pacifique, intrigue les scientifiques. Pour cause : son chant la rend unique mais la condamne à la solitude.

"52 Hertz". Cette fréquence condamne une baleine du Pacifique au célibat jusqu'à sa mort. Son chant d'amour restera inaudible pour ses confrères. En effet, le chant du cétacé est trop aigu, soit une fréquence de 52 Hz (d'où son surnom). Alors que les autres baleines varient sur une fréquence de 15 et 25 Hz.

Depuis sa découverte par la Navy ( il y a environ 20 ans), la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), l'agence américaine responsable de l'étude de l'océan et de l'atmosphère, étudie ses sons avec un hydrophone et scrute ses déplacements.

Loin de ses semblables

Loin de ses semblables
© Gudkov.Andrey / 123RF

En plus d'avoir ce son particulier, le cétacé ne se déplace pas dans la même route migratoire que les autres baleines. Elle s'approche de plus en plus des côtes américaines (de la Californie aux îles Aléoutiennes).
En ce qui concerne son cas, les scientifiques ont exposé plusieurs hypothèses: son espèce n'a pas encore été découverte; sa tessiture est différente à cause d'une malformation; l'animal est peut-être un hybride, un croisement avec la baleine bleue et une autre espèce. À savoir que l'animal n'a jamais été vu ! En dépit de sa solitude, "52 Hz" semble être en bonne santé. 

Vous aimerez aussi

Les baleines sont privées de sanctuaire
Une baleine frôle un bateau de touristes pour manger