• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Connexion
Dans quel endroit du monde, avez-vous le plus de risque d'être attaqué par un requin ?
Publié le 10/09/2019

SantéEtats-Unis

Twitter Facebook 152 partages

Entre 2007 à 2016, des scientifiques américains du Florida Muséum ont décidé de regrouper les zones à risques dans le monde où les attaques de requins peuvent être prévisibles. De l'Australie jusqu'en Afrique du Sud en passant par la France et les États-Unis, voici les points chauds à éviter pour éviter un petit face à face avec le redoutable requin.

 

 
© peternile/123RF

Si les zones terrestres offrent leur lot de dangers, l'océan cache aussi ses monstruosités, pour certaines encore inconnues. Cela dit,on a tous en tête le fameux film Les Dents de la mer qui à l'époque de sa sortie, a révélé chez certaines personnes une phobie des requins. Plusieurs scientifiques américains du Florida Museum ont recensé, durant la période de 2007 à 2016, les zones marines à éviter pour ne pas rencontrer les requins. L'Australie, l'Afrique du Sud sont connus pour l'apparition du redoutable grand requin blanc. Cependant, ce sont les Etats-Unis qui affichent le plus grand nombre d'attaque de requins, notamment en Floride. Selon les experts, la Floride compte plus de 244 attaques entre 2007 et 2016. Tandis que l'Australie confirme 138 attaques de requins à cette période, contre 41 en Afrique du Sud et 21 pour l'île de La Réunion.

Néanmoins, les attaques mortelles de requins sont très rares. Généralement, on dénombre en moyenne cinq personnes tuées à cause d'une attaque de requin chaque année.

Préjugés sur ces monstres marins

Les scientifiques insistent cependant sur le fait que ces monstres marins tuent beaucoup moins que d'autres espèces animales que nous craignons beaucoup moins comme les hippopotames et les moustiques.