• Connexion
Dans les Hautes-Alpes, le glacier blanc des Écrins pourrait bientôt disparaître
Publié le 13/08/2019

NatureFrance

Twitter Facebook 249 partages

Chaque année depuis bientôt près de 100 ans, le glacier Blanc des Écrins poursuit son érosion spectaculaire, en reculant d'une trentaine de mètres chaque année. Menacé, le plus grand massif des Alpes du Sud pourrait avoir perdu d'ici 2050, environ 90 % de sa masse, et même disparaître à la fin du siècle.

 

 
© Zdenek Matyas/123RF

 

Plus grand espace protégé de France, le glacier blanc est victime depuis plus d'un siècle du réchauffement climatique. Ces dernières années, le phénomène d'érosion s'est encore aggravé. Depuis 1980, les scientifiques estiment ainsi que le glacier blanc aurait reculé de 760 mètres !

"Lorsque les températures en vallée dépassent les 30 à 35 °C, la nuit en altitude à 3 000 mètres, il n'y a plus de phénomène de regel. Conséquence, le glacier fond continuellement, jour et nuit et perd 15 cm d'épaisseur quotidiennement", regrette Emmanuel Thibert, glaciologue. Une fonte quotidienne qui a déjà causé la disparition des neiges éternelles. D'ici quelques années, le glacier tout entier pourrait lui laisser sa place à de vertes vallées.

Des zones devenues inaccessibles

Pour les habitués des lieux, le décor change lui aussi. Durant la dernière décennie, de nombreux passages sont devenus inaccessibles en raison d'une roche qui s'effrite à une vitesse inquiétante. "Ça fait peur, la montagne change, à terme les courses sur glacier ne se feront plus en été. Il y a un risque d'éboulement avec la fonte du permafrost. L'an dernier une paroi s'est complètement écroulée" témoigne Nicolas Chaud, responsable du refuge du glacier blanc, situé à 2 500 mètres d'altitude.

Alors que des mesures sont effectuées sur le glacier au printemps et en automne, les gardes du parc national ne peuvent que constater l'importante érosion dont est victime le plus grand glacier des Alpes du Sud. Une érosion qui pourrait provoquer d'ici 80 ans, la disparition complète du glacier Blanc.