• Connexion
Croatie:zone interdite au bikini
Publié le 15/05/2006 3 partages

SociétéCroatie

Twitter Facebook 3 partages

La ville de Vrbnik en Croatie a décrété ses rues "zone interdite à la promenade en bikini" à la suite des protestations de l'Eglise catholique contre la présence de touristes en maillot de bain, a rapporté lundi la télévision nationale. Localité touristique située sur l'île de Krk, très prisée par les étrangers, Vrbnik a installé des panneaux d'interdiction semblables à la signalisation routière, montrant la silhouette d'un couple en maillot de bain barré d'un trait rouge. Vrbnik est la première des six municipalités de l'île à suivre les recommandations du vicaire Ivan Kordic, prônant l'introduction de "zones de chasteté". Les autorités ont toutefois assuré que les contrevenants ne risquaient pas d'amende. L'Eglise catholique est très influente en Croatie, pays d'environ 4,4 millions d'habitants dont plus de 80% sont catholiques. La petite ex-république yougoslave particulièrement orientée vers le tourisme a accueilli en 2005 dix millions de visiteurs, soit plus du double de sa population.

La ville de Vrbnik en Croatie a décrété ses rues "zone interdite à la promenade en bikini" à la suite des protestations de l'Eglise catholique contre la présence de touristes en maillot de bain, a rapporté lundi la télévision nationale. Localité touristique située sur l'île de Krk, très prisée par les étrangers, Vrbnik a installé des panneaux d'interdiction semblables à la signalisation routière, montrant la silhouette d'un couple en maillot de bain barré d'un trait rouge. Vrbnik est la première des six municipalités de l'île à suivre les recommandations du vicaire Ivan Kordic, prônant l'introduction de "zones de chasteté". Les autorités ont toutefois assuré que les contrevenants ne risquaient pas d'amende. L'Eglise catholique est très influente en Croatie, pays d'environ 4,4 millions d'habitants dont plus de 80% sont catholiques. La petite ex-république yougoslave particulièrement orientée vers le tourisme a accueilli en 2005 dix millions de visiteurs, soit plus du double de sa population.