• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Connexion
Croatie : ils louent une villa pour 6 000 euros et découvrent un terrain vague
Publié le 30/08/2019

SociétéCroatie

Twitter Facebook 122 partages

Alors qu'il s'apprêtait à passer les meilleures vacances de sa vie en Croatie, un groupe d'amis français a constaté que la magnifique villa qu'il avait louée plus de 6 000 euros sur Booking n'était rien d'autre qu'un terrain vague.

 

 
© rostislavsedlacek/123Rf

Cette année, Chloé Melun et ses amis originaires de Paris et d'Orléans avaient prévu de passer de formidables vacances en Croatie, sur l'île de Hvar. Pas question d'aller au camping, le groupe avait trouvé un trésor sur internet : une magnifique villa en bord de mer pour seulement 6 240 euros les deux semaines. A ce prix-là, hors de question de refuser. Merci Booking !

Une fois arrivés sur place, les jeunes qui avaient la vingtaine n'en sont pas revenus : la superbe bâtisse qu'ils avaient si hâte de découvrir n'existait pas. A la place de la " Villa Felipa ", un malheureux terrain vague. Croyant s'être trompé d'adresse, le groupe est parti à la rencontre du voisinage et a rapidement compris qu'il s'agissait d'une arnaque.

Autant dire que les amis ont eu du mal à accepter la nouvelle. Le propriétaire des lieux ne répondant pas, ils se sont tournés vers Booking qui semblait également peu enclin à les aider : « On a eu du mal à les avoir, on n'avait jamais la même personne à chaque fois. Ils nous ont tous dit « On va voir le responsable ». Après, soit la communication coupait, soit ils nous raccrochaient au nez. On ne sait pas vraiment...». Après de nombreuses tentatives, un membre de la plate-forme a enfin daigné leur répondre et, reconnaissant la responsabilité du site, leur a proposé un remboursement dans les 10 jours qui allaient suivre.

A ce jour, la demeure a été retirée du site et les jeunes ont été remboursés. Il n'empêche que pour leur première nuit, ces derniers ont eu du mal à trouver un hôtel et deux d'entre eux ont dû rentrer d'urgence en France, faute de moyens financiers. Le reste s'est débrouillé pour trouver une nouvelle villa un peu plus modeste et a enfin pu profiter de ses vacances avec le peu de budget qui lui restait.

Cette histoire, les jeunes se sont empressés de la partager sur les réseaux sociaux. Et la toile n'a pas manqué d'y réagir. Messages de soutien, conseils, blagues et parfois même sarcasme, les commentaires ont été extrêmement nombreux. A tel point que le mot " Croatie " était en tête des mots clés les plus relayés sur Twitter. Morale de l'histoire : faites très attention lorsque vous louez des biens sur internet ! Comme vous pouvez le constater, cela peut aller très loin.