• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Connexion
Couvre-feu au Chili : un puma capturé dans les rues de Santiago
Publié le 30/03/2020

InsoliteChili

Twitter Facebook 200 partages

Avec le confinement, la nature semble chercher à reconquérir du territoire. Après les singes au Vietnam et les cerfs au Japon, c'est un puma qui a été observé, rôdant dans les rues désertes de la ville de Santiago. Le fauve, qui déambulait à la recherche de nourriture, à été capturé par la police et les services animaliers de la capitale Chilienne.

 

 
© Viacheslav Nemyrivskyi/123RF

Attiré par le confinement

Sa capture aura nécessité l'intervention des soigneurs du zoo, du service de l'Agriculture et du Bétail (SAG) ainsi que de la police. Profitant du couvre-feu instauré au Chili, un jeune puma ayant quitté les montagnes entourant la ville a été observé courant dans les rues de Ñuñoa, quartier populaire de la ville de Santiago. Dans la courte séquence filmée, on peut voir l'animal de 35kg déambuler dans la rue, l'air perdu, avant de bondir pour escalader un mur. Le félidé a été capturé en bonne santé et aucun incident n'est à déplorer.
Le pays, qui compte 922 cas déclarés de Coronavirus dont deux morts, à mis en place un confinement "progressif" dont la première mesure est un couvre-feu nocturne. Le Chili a également fermé ses frontières terrestres, maritimes et aériennes.

Une intrusion relativement rare

"Ici, c'est l'habitat qu'ils ont eu à un moment donné et que nous leur avons, dans le fond, retiré" a déclaré le responsable du SAG, évoquant l'expansion de la ville de Santiago, qui compte aujourd'hui plus de 7 millions d'habitants.
Le puma est un félidé que l'on trouve en Amérique du Sud, au Québec et sur la côte ouest des Etats-Unis. Essentiellement très discret, il est difficile d'en observer. Néanmoins l'expansion des villes le pousse à quitter son territoire, chose qui menace l'espèce. Fuyant le contact avec les hommes, les cas d'attaque sont très rares et ne surviennent que lorsque l'animal se sent menacé.