• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Easy-EcoComparateur
Au Costa Rica, des centaines de milliers de tortues se rassemblent dans une réserve naturelle
Publié le 19/12/2019

NatureCosta Rica

Twitter Facebook 215 partages

Dans la réserve d'Ostional à l'Ouest du pays, des milliers de tortues se sont rassemblés récemment pour "l'Arribada", un phénomène observé chaque année, et lors duquel les reptiles viennent pondre des oeufs sur les plages du littoral, afin de contribuer à la survie de l'espèce.

 

 
© Shane Myers/123RF

 

Au Costa Rica, un drone a pu immortaliser en novembre dernier des images des "Arribadas" ("les Arrivées" en espagnol), un phénomène impressionnant lors duquel des milliers de tortues de mer convergent vers le rivage afin de pondre leur oeufs. La biologiste Vanessa Bezy, qui étudie ce phénomène, a ainsi pu filmer le rassemblement de ces reptiles en plein océan, mais aussi leur arrivée sur la terre ferme.

L'Arribada, qui se produit chaque année d'août à décembre, est un véritable événement au Costa Rica. Quelques semaines avant la nidification de masse, les tortues se rassemblent dans l'océan et préparent leur arrivée sur le rivage. Le phénomène débute lorsque les reptiles arrivent massivement sur le sable afin d'y pondre leur oeufs.

 

 

Un phénomène extrêmement important pour les tortues

Le phénomène joue un rôle particulièrement important dans la préservation de l'espèce. Les tortues sont de plus en plus menacées par le nombre croissant de touristes qui peuvent envahir les plages à des moments critiques, avertit la spécialiste. En formant cet important rassemblement, les femelles espèrent pondre en même temps et dans la même zone afin d'augmenter les chances de survie de leur progéniture.

La plus grande Arribada jamais enregistrée à Ostional a eu lieu en novembre 1995. En seulement quelques jours, près de 500 000 pontes avaient été recensés par les scientifiques sur les plages de la région.