• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Connexion
Liste des pays confinés
Publié le 30/03/2020

SociétéInde

Twitter Facebook 229 partages

Le Covid-19, plus couramment appelé coronavirus, sévit depuis décembre 2019, date à laquelle les premiers cas avérés ont été enregistrés à Wuhan, en Chine. La crise sanitaire prend une ampleur mondiale lorsque, dès janvier, d'autres cas apparaissent. Etats-Unis, France, Australie, Brésil, Égypte... Le virus se répand sur tous les continents. Résultat : depuis le 25 mars, et avec la décision prise par l'Inde, second pays le plus peuplé au monde, de confiner ses 1,3 milliard d'habitants pendant au moins trois semaines, c'est plus de la moitié de l'humanité contrainte de ne plus sortir pour tenter d'endiguer la pandémie. Derniers venus s'ajouter à cette liste, l'Irlande et la Russie (pour le moment uniquement Moscou et ses 12,2 millions d'habitants).

Selon un décompte de l'Agence France-Presse (AFP), plus de trois milliards de personnes sont concernées par les mesures de confinement, sur les cinq continents. Si l'épicentre était au départ ce géant asiatique qu'est la Chine, il s'est ensuite déplacé vers l'Europe, où l'Italie enregistre un nombre de cas avérés exponentiel, suivi par l'Espagne et la France. C'est également au tour des pays d'Amérique Latine de se confiner, continent où le système de santé est particulièrement fragile, tout comme l'Afrique. Ce continent, qui a recensé ses premiers cas en février, échappe étonnamment à une propagation fulgurante, pour le moment. Quant aux Etats-Unis, le seul état de New York enregistre déjà un nombre de cas bien plus important qu'en France, pour une population quasi cinq fois moindre. L'OMS prévient qu'il pourrait bien s'agir du prochain épicentre.

La Chine, berceau de la maladie

C'est à Wuhan, capitale de la province de Hubei, que les premiers cas ont été avérés et que le virus s'est propagé, fin décembre 2019. Après une augmentation exponentielle du nombre de cas, et après deux mois de confinement, la Chine s'ouvre de nouveau petit à petit au monde. Le nombre de nouveaux cas recensés et de décès sont désormais en baisse. A ce jour, plus de 81 000 cas de contamination ont été répertoriés et plus de 3 200 décès, pour plus de 73 000 personnes guéries. La quarantaine de la ville de Wuhan sera levée le 8 avril, un peu plus tard donc que les autres villes de la province, qui voient les restrictions partiellement levées dès le 25 mars.

Le Taj Mahal, symbole de l'Inde, plus d'1,3 milliard d'habitants

Le Taj Mahal, symbole de l'Inde, plus d'1,3 milliard d'habitants
© Belikova / 123RF

L'Italie, pays le plus touché au monde

A ce jour, l'Italie détient le triste record du pays le plus touché au monde par le coronavirus, dépassant ainsi la Chine, berceau de la propagation. Après avoir " fermé " le nord du pays, où la Lombardie reste le principal foyer de la maladie, très vite le pays entier a fermé ses frontières et imposé à ses habitants le confinement général. Le 21 mars résulte de la pire journée, où l'on a compté 793 décès. Les autorités italiennes avaient l'espoir de voir la courbe s'inverser, dû aux deux jours de nombre de cas en baisse, mais la courbe est malheureusement remontée le 24 mars. Le gouvernement a instauré l'arrêt de " toute activité de production non essentielle. "

L'Espagne, une augmentation exponentielle

Le 25 mars, l'Espagne a dépassé la Chine en terme de pertes humaines, enregistrant ce jour 3 434 décès. A cela s'ajoute la vitesse alarmante (encore plus rapide qu'en Italie) à laquelle se déploie le Covid-19, engendrant des statistiques terrifiantes. En peu de temps, le nombre de personnes infectées a subi une forte augmentation. En 24h, le pays a enregistré 738 cas avérés supplémentaires. Cela fait de lui le deuxième pays européen le plus touché (après l'Italie) et le quatrième à échelle mondiale. Une image terrible, résumant d'ailleurs la situation incontrôlable : à Madrid, les services funéraires ont réquisitionné une patinoire et l'on convertit en morgue.

La France, plan d'investissement et forces armées sur le terrain

Frontières, voies aériennes et maritimes sont désormais fermées, à l'instar de tous les magasins non essentiels. Un premier confinement de deux semaines a été décidé, puis le gouvernement annonce un allongement de la durée, probablement jusqu'à 6 semaines, comme le préconise le Conseil scientifique. L'attestation nécessaire à toute sortie a été mise à jour. Il est loin le temps où les Français profitaient des dernières heures, au fait de ce confinement imminent, avec des sorties au parc, des derniers verres en terrasse et des balades dominicales, de manières presque insouciante, souvent pointés du doigt même, pour être si indisciplinés. Aujourd'hui, l'opération Résilience déploie les forces armées et un plan d'investissement de grande ampleur est prévu pour les hôpitaux, totalement saturés. Les professionnels de santé affirment que le pays entre dans une "phase critique de la crise."

L'Inde, 2ème population mondiale confinée

Le chiffre est vertigineux. Après l'annonce du premier ministre indien Narendra Modi, c'est plus d'1,3 milliard de personnes qui sont désormais appelées à ne plus se rendre dehors. " Si ces 21 jours ne sont pas respectés, le pays et votre famille vont revenir 21 ans en arrière " a-t-il déclaré à la télévision Indienne. Initialement, des restrictions progressives avaient été prises. Mais devant l'augmentation du nombre de cas (500 infections et 11 morts déclarés) le gouvernement a dû prendre une décision plus radicale. En dehors des banques, magasins d'alimentations et stations-services tout est fermé et les règles sont strictes : des milices citoyennes n'hésitent pas à punir, à même la rue, les éventuels contrevenants.

Le Royaume-Uni s'ajoute à la liste

Le Royaume-Uni avait commencé par mettre en place des mesures préventives non-obligatoires : distanciation sociale et limitation des déplacements au possible. Des mesures qui ont été prises à la légère par la population du pays, à l'instar de la France, amenant à un recensement de 335 morts lundi 23 mars. Un bilan qui a amené le premier ministre, Boris Johnson, a sévir en déclarant le confinement général. Le gouvernement ayant initialement proposé de laisser faire la propagation, dans l'idée d'immuniser la population au fil du temps, est revenu sur sa décision devant le nombre de morts potentiels. Tous les établissements non-nécessaires sont fermés, les rassemblements de plus de deux personnes sont interdits et les sorties ne sont autorisées que pour aller faire les courses ou faire un peu d'exercice. " Vous ne devez sortir que pour aller au travail, aller acheter à manger ou des médicaments. Vous pouvez encore faire de l'exercice mais une fois par jour, pour un tour en vélo ou du jogging par exemple. Plus de visite aux familles et aux amis " a déclaré le Premier ministre anglais.

La Colombie entre en confinement général

Troisième pays le plus peuplé d'Amérique latine, la Colombie est entrée en confinement général obligatoire mercredi 25 mars pour près de trois semaines, afin d'enrayer la pandémie du nouveau coronavirus. Le confinement est imposé jusqu'au 12 avril inclus aux quelques 48 millions d'habitants. "Restons à la maison, évitons que le virus ne se propage et sauvons des vies. C'est le grand objectif que nous avons fixé avec cette quarantaine générale", a déclaré le chef de l'État. La colombie rejoint ainsi l'Équateur voisin, l'Argentine, la Bolivie et le Salvador. Malheureusement, le Brésil ne semble toujours pas décidé à imposer le confinement... A Rio de Janeiro, ce sont les gangs qui l'imposent dans les favelas !

Selon Trump, un confinement prolongé aux Etats-Unis pourrait détruire le pays

A l'instar de son homologue brésilien, Donald Trump ne veux pas confiner son pays. Le confinement se fait Etat par Etat, et notamment New York, le plus touché ! "Il faut que ces mesures de confinement qu'ont prises New York et la Californie soient partout aux Etats-Unis", a insisté le maire, Bill de Blasio.

L'Afrique du Sud entre en confinement

Plus industrialisé d'Afrique, l'Afrique du Sud a rejoint vendredi 27 mars les 3 milliards d'humains déjà appelés à rester chez eux pour tenter d'enrayer l'épidémie de coronavirus, qui continue à progresser sur la planète. Face à la progression exponentielle et inexorable de la maladie, le président sud-africain Cyril Ramaphosa s'est résolu à ordonner le confinement de la nation arc-en-ciel pour une période de trois semaines. Il s'agit de "prévenir une catastrophe humaine aux proportions énormes", insiste le dirigeant. "C'est une décision indispensable pour sauver des millions de Sud-Africains de l'infection", poursuit-il. Jusqu'à présent, seuls seuls l'Algérie, le Rwanda et l'île Maurice avaient imposé le confinement, car les pays africains redoutent les conséquences économiques et sociales terribles sur des populations pauvres et privées de services de base.

L'Irlande et ses pubs basculent en confinement

Depuis ce weekend et jusqu'au12 avril, l'Irlande est en confinement. Ce qui signifie que tous les pubs du pays sont fermés, shocking au pays de la Guiness !

La Russie commence doucement à se confiner

Pour l'instant, seule Moscou impose un véritable confinement de sa population, mais la pression monte pour l'étendre à toute la Russie, qui a fermé ses frontières ce lundi 30 mars. Les liaisons aériennes internationales sont suspendues depuis vendredi 27 mars. A Moscou, les restaurants, cafés, parcs et la plupart des commerces sont fermés, et dans tout le pays, la population est appelée à rester à la maison, du 28 mars au 5 avril.