• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Connexion
Coronavirus, au Japon les cerfs de Nara envahissent la ville
Publié le 22/03/2020

InsoliteJapon

Twitter Facebook 411 partages

Dans la ville de Nara, au Japon, des visiteurs, pour le moins inattendus, se promènent dans le centre-ville. A cause de l'épidémie de Coronavirus les cerfs du parc, habitués à être nourris par les touristes, se retrouvent à courrir dans les rues à la recherche de quelque chose à se mettre sous la dent.

Les cerfs de Nara envahissent la ville

Les cerfs de Nara envahissent la ville
©paylesspic/123rf

En quête de nourriture

A Nara, sur une vidéo de la chaine All Nipon News Network il est possible de voir des hardes de cervidés qui investissent les rues de la cité japonaise. L'épidémie de coronavirus ayant contraint la population, ainsi que les visiteurs, à limiter leurs déplacements, les cerfs du parc se mettent en quête d'herbe à brouter et pénètrent à l'intérieur même de la ville.
Un phénomène pouvant devenir dangereux, à la fois pour les animaux mais aussi pour les citoyens de Nara. Les habitants et les automobilistes sont contraints de s'adapter, car les cerfs Sika sont là-bas très protégés.

Considérés comme des trésors nationaux

Pendant très longtemps, les cerfs du parc de Nara possédaient un statut très particulier. En effet, selon la croyance Shintoïste, la divinité Takemikazuchi fût invitée à Nara et s'y serait rendue en chevauchant un cerf Sika blanc. Ainsi, à l'instar des vaches en Inde, les cerfs furent considérés comme des êtres sacrés, en tuer un était considéré comme un crime très grave, passible de peine capitale jusqu'en 1637.
En 1957 on leur retira ce statut de divinités pour leur attribuer celui de trésors nationaux, leur accordant une protection particulière. Ils sont ainsi devenus une véritable attraction touristique, les visiteurs pouvant les nourrir en achetant des galettes de riz.
Selon la Nara Deer Preservation Foundation, ce n'est pourtant pas la première fois que les cervidés se baladent dans le centre-ville.