• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Connexion
Sa femme cloîtrée dans une maison de retraite, il trouve une solution pour célébrer leur anniversaire de mariage
Publié le 20/03/2020

SociétéEtats-Unis

Twitter Facebook 186 partages

En raison de la propagation du coronavirus, les visites dans les maisons de retraite sont interdites pendant 30 jours, dans l'état du Connecticut aux États-Unis. Cette règle vise à diminuer le nombre de victimes chez les personnes âgées, les plus vulnérables face à cette épidémie. Un américain a malgré tout trouvé une solution pour célébrer son anniversaire de mariage.

Bob rend très souvent visite à son épouse de longue date, Nancy, dans sa maison de retraite de Stafford dans le Connecticut, état du nord-est des Etats-Unis. Toutefois, cela fait plusieurs jours qu'il n'a pas pu voir sa dulcinée en raison des précautions prises par l'état américain face à la propagation du coronavirus. Une règle qui, malheureusement, ne permet pas de célébrer même les occasions exceptionnelles. Cette réglementation a ainsi forcé le couple à faire l'impasse sur un événement important : leur 67 ème anniversaire de mariage. Cela n'a tout de même pas arrêté Bob de rejoindre sa femme, cloîtrée dans une maison de retraite, pour l'événement. Il a décidé de surprendre Nancy en se tenant devant sa fenêtre, accompagné de leur fille, avec une pancarte sur laquelle il était inscrit : «Je t'aime toujours aussi fort qu'il y a 67 ans. Joyeux anniversaire de mariage !»

Nancy, très émue, n'a évidemment pas raté la tendre attention de son époux, depuis sa chambre située au deuxième étage. En échange, elle lui a envoyé plein de baisers. Leur fille a confié à NBC News que Bob ne voulait en aucun cas laisser une fenêtre l'empêcher de célébrer ce moment unique ! Elle pense que son père est un exemple pour ses frères et sœurs mais aussi pour la plus jeune génération. Bob, lui, a déclaré : « Cela m'attriste qu'elle ne soit pas, en bas, avec moi ! Je ne me vois pas avec quelqu'un d'autre ! Et je ne pense pas qu'elle pourrait supporter quelqu'un d'autre non plus !» C'est la première fois qu'ils n'étaient pas en mesure de le célébrer ensemble. En espérant, pour eux, que ce soit partie remise !

Les visites sont interdites dans les maisons de retraite

Les visites sont interdites dans les maisons de retraite
© Katarzyna Bialasiewicz photographee.eu
Autre article proposé par l'auteur