• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Easy-EcoComparateur
Un week-end à Cordoue : les incontournables
Publié le 17/09/2020

CultureEspagne

Twitter Facebook 603 partages

Idéalement situé à mi-chemin entre Séville et Grenade, Cordoue s'avère être une halte incontournable lors d'un circuit en Andalousie. Lovée au bord du Guadalquivir, l'ancienne capitale du califat de Cordoue, moins connue que ses rivales andalouses, se découvre en une journée ou le temps d'un week-end. Point d'orgue de la visite : la mezquita, ancienne mosquée devenue cathédrale. Un monument emblème pour cette ville où les héritages romain, musulman et juif sont omniprésents.

Cordoue, pépite andalouse

Cordoue, pépite andalouse
© Andrey Lebedev /123RF

À Istanbul, la basilique Sainte-Sophie fut transformée en mosquée. À Cordoue, c'est l'inverse : la mosquée est devenue cathédrale. Il faut dire que ce n'est qu'un juste retour des choses : elle fut érigée sur les fondations d'une ancienne église dédiée à San Vicente. C'est bien évidemment la mezquita, le plus merveilleux monument de la culture musulmane dans tout l'Occident, qui fait la renommée de Cordoue, attirant des visiteurs du monde entier. Est-ce une mosquée ou une cathédrale ? Les deux ! Pour ne pas faire de jaloux, on l'appelle la mosquée-cathédrale. Pour être précis, c'était à l'origine un temple romain, puis une basilique, grande mosquée sous les Omeyades, et enfin une cathédrale depuis la Reconquête.

Forêt de colonnes de la mezquita, la mosquée-cathédrale

Forêt de colonnes de la mezquita, la mosquée-cathédrale
© akulamatiau/123RF

On la surnomme affectueusement la Mezquita, car elle a su garder ses merveilleuses influences arabes. L'imposant édifice de 24 000 m² mêlant les styles omeyyade, gothique, renaissance et baroque impressionne dès l'extérieur, avec son clocher qui n'est autre que l'ancien minaret. Quant à l'intérieur, il ne vous laissera certainement pas de marbre : sa forêt de colonnes et son splendide Mihrab où l'on peut voir des mosaïques et des inscriptions en or issues du Coran, donnent le tournis. On s'imagine presque revenu au temps du califat, lorsque Cordoue était la capitale d'Al-Andalus. Astuce : du lundi au samedi, de 8h30 à 9h30, la visite est gratuite !

Le pont romain sur le fleuve Guadalquivir

Le pont romain sur le fleuve Guadalquivir
© Volha Kavalenkava /123RF

Egalement appelé "Vieux Pont" (construit en 45 avant J.-C. tout de même !), le pont romain de Cordoue qui enjambe le fleuve Guadalquivir unit le quartier du Campo de la Verdad et celui de la cathédrale. C'est un des lieux de tournage de la célèbre série Game of Thrones. Un héritage romain qui refait surface à chaque fois que des travaux nécessitent de creuser les sols de la ville. On découvre ici des ruines dans des hôtels ou des lieux publics, un peu comme à Rome.

Se perdre dans les ruelles du quartier juif

Se perdre dans les ruelles du quartier juif
© Massimo Santi /123RF

Perdez-vous dans les rues de la vieille ville à l'intérieur des remparts ! Certes c'est touristique, mais quel charme ! On se croirait dans une médina marocaine... Notre coup de coeur ? Le quartier juif, la Juderia, délimité par les anciennes murailles. Il abrite le seul vestige du patrimoine juif en Andalousie : une synagogue construite dans le premier quart du XIVe siècle, dans un style mudéjar (comme certaines parties de l'Alcazar à Séville), et en plus c'est gratuit ! Et, si vous réussissez à la trouver dans ce labyrinthe : la Calleja de las Flores - la ruelle des Fleurs - so charming !

Les jardins de l'Alcazar de los Reyes Cristianos

Les jardins de l'Alcazar de los Reyes Cristianos
© Massimo Santi /123RF

Au bord du Guadalquivir, l'Alcazar des Rois Chrétiens, la résidence fortifiée des califes puis des rois catholiques, est une merveille ! L'occasion aussi d'admirer une collection de mosaïques romaines. Notre moment préféré ? La balade dans ses magnifiques et harmonieux jardins, accompagné par l'agréable écoulement de l'eau des fontaines et du chant des oiseaux. C'est dans ces jardins que Christophe Colomb rencontra les Rois Chrétiens en 1492, en vue de son expédition qui conduira cette même année à la découverte de l'Amérique !

L'anectote : Les mots cordonnerie et cordonnier viennent de la ville de Cordoue, dont le cuir était très réputé au Moyen Âge.

Le personnage historique : Ibn Rochd de Cordoue, plus connu en Occident sous son nom latinisé d'Averroès, est né à Cordoue le 14 avril 1126. C'est l'un des plus brillants esprits du Moyen Âge : philosophe, théologien, juriste, mathématicien et médecin. Ce musulman de langue arabe a influencé l'Occident pendant des siècles après sa mort.

Où dormir ?

 Las Casas de la Judería regroupe cinq maisons dont la plus ancienne date de la fin du XVe siècle. La cuisine est excellente et l'accueil de qualité. Difficile de ne pas succomber au charme de cette maison traditionnelle andalouse !
Autre option, le Parador de Cordoue, bâti sur les ruines du palais d'été d'Abderramán. Perché sur les hauteurs de la ville, on y jouit d'une vue imprenable sur ses merveilles ! Au menu du restaurant, des spécialités locales telles que le salmorejo cordovan (gaspacho typique de Cordoue).

Nos bonnes adresses

Vous chechez un bar où l'on vous sert une tapas gratuite avec la bière ? Direction la place Las Tendillas, cherchez la Calle Alonso de Burgos : voici la Taberna El Poema. Et pour un restaurant un peu gourmet, notez la Casa Mazal, qui a gagné le prix Cordoba Gourmet 2018. En prime, le cadre est top : une maison juive du XIVe siècle, entre colonnes de pierre et patio d'époque.