• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Easymiles
  • Connexion
La compagnie Emirates va-t-elle lancer des hublots virtuels ?
Publié le 18/06/2018

NouveautéEmirats arabes unis

Twitter Facebook 92 partages

La compagnie émirati Emirates prévoit pour ses clients une toute nouvelle expérience de vol. Des hublots virtuels remplaceront les hublots classiques. L'objectif est d'alléger les avions, qui seraient soulagés de la moitié de leur poids ! Une évolution qui réduirait la consommation de carburant, ce qui réduirait l'impact des avions Emirates sur l'environnement. Un choix écoresponsable mais qui ne devrait pas ravir les habitués de ces places souvent prisées pour le panorama qu'elles offrent. Bientôt la fin de la dénomination "place côté fenêtre" pour "place côté écran" ?

Lors du dernier salon aéronautique de Dubaï, Emirates s'est faite remarquer pour son concept de hublots virtuels, qui seront normalement mis en place dans certaines de ses premières classes. Pour des raisons de sécurité, certaines des places auront tout de même des hublots classiques.

Grâce à trois caméras à fibre optique filmant depuis l'extérieur, les voyageurs pourront tout de même voir ce qui se passe à en dehors de l'appareil en temps réel. Prévus dans une disposition 1-1-1, les passagers ne se trouvant pas sur un des flancs de l'appareil pourront tout de même assister en haute définition au trajet vu de l'extérieur d'un angle beaucoup plus intéressant. Ou regarder un bon film.

Emirates pense démocratiser les faux hublots d'ici 2040

Emirates pense démocratiser les faux hublots d'ici 2040
© JvdWolf/123RF

Le président de la compagnie la plus importante du Moyen-Orient, Tim Clark, voit même les faux hublots devenir monnaie courante :

"Ce que nous pourrions avoir [dans les 20 prochaines années], ce sont des avions qui seront, et je suis désolé de dire cela aux passagers, dépourvus de hublots".