• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Easy-EcoComparateur
Comment voyager autrement avec l'écotourisme ?
Publié le 21/11/2020 , Modifié le 27/11/2020

Environnement

Twitter Facebook 172 partages

La recherche de sens dans tout ce que l'on entreprend s'installe depuis quelques années dans le tourisme. Le voyage responsable ce n'est pas renoncer au plaisir du voyage au profit de l'éthique, mais simplement allier les deux. Se tourner vers des voyages agréables dans un cadre naturel, en prenant en compte le respect des locaux et de l'environnement.

© dolgachov/123RF

Les principes à respecter pour voyager différemment

Les destinations d'une nouvelle vision du voyage

Avec les effets néfastes du tourisme de masse sur l'environnement, de plus en plus de pays proposent des alternatives à ce type de voyage. Les autorités de ces nations mènent diverses actions afin de normaliser cette pratique, sur l'ensemble de leurs territoires.

Costa Rica

Costa Rica
© Galyna Andrushko/123RF

Le Costa Rica est la référence dans le domaine du voyage responsable grâce à son engagement dans son développement. Pour s'éloigner du tourisme traditionnel, la majorité des hôtels du pays possèdent moins de 40 chambres. La préservation de la biodiversité est l'enjeu majeur des autorités du tourisme depuis 40 ans.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Station des Rousses (@stationdesrousses)

Pas besoin d'aller à l'autre bout du monde pour faire un séjour éco touristique, il suffit de se rendre à Angers, première au classement des villes vertes. Le Lac des Rousses dans le Jura est également la destination verte par excellence. Elle est idéale pour ceux qui recherchent une destination reconnue, pour son utilisation d'énergies renouvelables 


Finlande

Finlande
© EASYVOYAGE

La préservation de l'environnement est ancrée dans les m?urs de la population finlandaise. Amatrice du "slow système", elle vit au quotidien en misant sur des pratiques écologiques. Les Finlandais privilégient les articles de seconde main, consomment bio et se déplacent principalement à vélo. Quant au gouvernement, il s'active dans le domaine du transport afin que le pays soit neutre en carbone, à l'horizon 2035

Kenya

Kenya
© EASYVOYAGE

Le gouvernement du Kenya soutient le tourisme responsable, il a donc mis en place un programme de protection de la biodiversité. Le pays possède l'une des plus importantes réserves d'animaux sauvages du monde et lutte contre le braconnage. Voyager au Kenya c'est la chance de rencontrer les Massaïs, ce peuple est réputé pour son accueil chaleureux, il partage leur histoire ainsi que leur mode de vie très écologique.

Brésil : la forêt amazonienne

Brésil : la forêt amazonienne
© Gustavo Frazao/123RF

Il existe plusieurs logements au c?ur de l'Amazonie pour se rapprocher des autochtones et observer cet écosystème unique. Plusieurs circuits écologiques depuis la France, sont proposés par les acteurs de l'éco tourisme, certains d'entres eux intègrent des projets solidaires de sauvegarde des animaux.

Se loger de façon durable

Loger chez l'habitant c'est l'occasion d'être proche de la population, s'immerger dans leur culture tout en respectant leurs traditions et mode de vie.

Faire un échange de logement avec des personnes qui partagent les mêmes valeurs environnementales. C'est une alternative plus économique et une aubaine pour faire de belles rencontres humaines.

Choisir des hébergements écologiques sur la base des critères listés par les labels ou plateformes dédiés de ce secteur. Un hébergement est dit écologique s'il s'engage dans l'économie d'énergie, recycle ses déchets, privilégie les circuits courts et veille à offrir les meilleures conditions de travail à ses employés.

Consommation locale et respect de l'environnement

Pour participer au développement économique des pays hôtes, il faut favoriser les produits vendus par les autochtones. Il est également important d'acheter de l'artisanat et aller dans des restaurants qui n'utilisent que des produits de saison. En matière d'économie, éviter le gaspillage des ressources naturelles comme l'eau et ne pas oublier de faire le tri de ses déchets.

© marina113/123RF

Activités et transports éco-responsables

Voyager autrement, c'est profiter d'un séjour en pratiquant des activités non polluantes telles que : les randonnées, les ateliers de cuisine avec les produits biologiques, les visites des marchés et centres artisanaux.

Durant le séjour, dans la mesure du possible choisir la mobilité douce : bicyclette, marche à pied, covoiturage, afin de limiter les émissions de gaz à effet de serre.

© mezzotint/123RF

Les labels qui aident à faire le bon choix

ECOLABEL : créé en 2012 ce label Européen garantit aux populations qu'un produit ou service s'intègre dans le respect de l'environnement. Il certifie en prenant en compte 90 critères (29 obligatoires et 61 optionnels).

ATR : c'est un label français qui soutient le développement local et agit en faveur des populations. D'un autre côté il enseigne aux voyageurs, les pratiques éthiques à adopter dans les pays hôtes. 

GREEN GLOBE : depuis 1999, il certifie au niveau international, les acteurs du tourisme responsable sur des bases économiques, culturelles, sociales et environnementales.

LA CLEF VERTE : c'est le premier label environnemental pour l'hébergement et la restauration touristique du monde. Il est présent dans 56 pays et labélise en fonction de critères qui diffèrent d'un pays à l'autre.