• Connexion
Voyage en avion : les astuces pour récupérer vos bagages en premier !
Publié le 07/12/2017

TransportFrance

Twitter Facebook

Voyager en avion présente des bons côtés comme des mauvais. Parmi eux, le temps passé à récupérer ses bagages à la fin d'un vol, qui peut parfois s'avérer très, très long. Aujourd'hui, nous vous dévoilons les astuces qui vous permettront d'écourter cette pénible attente au maximum.

Avis aux voyageurs ! Las de ces interminables attentes qui ponctuent la fin de vos vols, pour récupérer vos bagages en soute ? Nous avons la solution ! Thomas Lo Scuito, expert en la matière, bagagiste dans un aéroport aux États-Unis, a dévoilé quelques combines pour écourter ce moment peu plaisant.

La première astuce donnée par Thomas, c'est d'enregistrer ses bagages en dernier (ou du moins, de faire partie des derniers passagers à enregistrer leurs bagages). En effet, les bagages sont chargés dans l'ordre où ils arrivent, donc les premiers se retrouvent tout au fond de l'avion, et sont, après le vol, déchargés en derniers. C'est comme dans la chanson de Céline Dion : "Les premiers seront les derniers".

N'oubliez pas, "les premiers seront les derniers"

N'oubliez pas,
© kittitach/123RF

Un autre conseil prodigué par le bagagiste : «Il est aussi possible, en faisant la demande auprès de l'agent présent au bureau d'accueil de chaque porte, d'y enregistrer son/ses sac(s). Vos affaires prises en charge à ce moment seront déposées en dernier dans l'avion et suivront donc la même logique de placement (mentionnée précédemment) sur le tapis roulant à leur sortie». L'inconvénient de cette technique ? Impossible de mettre des solutions liquides dans les bagages allant en soute, puisqu'il aura déjà fallu passer les contrôles douaniers.

Enfin, last tips but not the least, vous pouvez demander un autocollant "FRAGILE" - au guichet d'enregistrement ou directement à la porte d'embarquement - pour votre bagage : il se retrouvera sur le dessus de la pile de valises, et donc, fera partie des premiers bagages déchargés !