• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Easy-EcoComparateur
Comillas, le village de pêcheurs qui révéla Gaudí
Publié le 30/10/2020

CultureEspagne

Twitter Facebook 82 partages

Sur la côte nord de l'Espagne, Comillas est un des plus charmants sites historiques et artistiques de Cantabrie. Au détour de ses rues pavées et de ses petites places, on y découvre plusieurs joyaux dont l'incroyable construction d'Antoni Gaudí, El Capricho. Incontournable et fantastique, le monument est emblématique de ce village de pêcheurs devenu fin 19e une station balnéaire chic.

 

 
© saiko3p/123RF

À 50 kilomètres de Santander, en Cantabrie, Comillas est une destination parfaite pour un city break ressourçant. Le charme de son centre historique et sa collection de manoirs et palais en font également un étape idéale pour les férus d'art et d'histoire.
Parmi les pépites architecturales du village, le plus célèbre édifice est sans conteste la villa Quijano, plus connu sous le nom d'El Capricho (le Caprice) d'Antoni Gaudí. Construit entre 1883 et 1885, ce petit palais tout droit sorti d'un conte de fée est une commande d'un riche industriel de l'époque. C'est surtout l'un des premiers projets élaborés par le génial architecte catalan.
Avec sa grande tour-mirador de 20 mètres et sa façade recouverte d'azulejos, la villa mélange les genres, les couleurs, les formes géométriques et les matériaux. L'agencement de la maison, quant à lui, a été pensé en fonction de la trajectoire du soleil. Chambre à l'est, salle à manger et fumoir à l'ouest... Le soleil est présent du matin au soir. Modifié par les héritiers, puis laissé à l'abandon pendant des années, le Caprice connaît une rénovation en 1988 pour y installer un restaurant, avant de devenir un musée en 2009.

Le charme naturel de la Cantabrie

Le charme naturel de la Cantabrie
© Iakov Filimonov/123RF

La route qui mène à Comillas serpente à travers villages, champs et collines. La verte Cantabrie y déploie tous ses atouts naturels. Si la plage de la ville est très appréciée (notamment des familles avec enfants, car il y a peu de courant), il faut pousser à 7 kilomètres à l'ouest de Comillas et se rendre au parc naturel d'Oyambre et sa plage. Cet espace sauvage et préservé bordé de marais mérite incontestablement le détour.

Les richesses de Comillas

Les richesses de Comillas
© Francisco Javier Gil Oreja/123RF

La particularité de Comillas tient également à son histoire, associée à celle d'Antonio López y López, le commanditaire du Capricho. Fils de pêcheurs locaux, il fit fortune à Cuba au cours du 19e siècle et devint même l'homme le plus riche d'Espagne. C'est lui qui ordonna la construction de l'université pontificale, imaginée par Joan Martorell et Lluís Domenech i Montaner, les pionniers de l'Art nouveau, mais également celle du palacio de Sobrellano (photo ci-dessus). Comillas est ainsi devenue une station balnéaire fréquentée par toute l'aristocratie européenne. Aujourd'hui, avec son atmosphère hippy chic, le village séduit les voyageurs en quête d'authencité, les amoureux du patrimoine, les adeptes de surf et de nature.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par El Capricho de Gaudi? (@caprichodegaudi) le