• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Connexion
Chypre veut rassurer ses touristes sur le Covid-19 en payant leurs soins
Publié le 02/06/2020

SantéChypre

Twitter Facebook 43 partages

Alors que certains pays imposent une quarantaine à l'arrivée sur leur sol et que d'autres exigent un test de Covid-19, Chypre se distingue par une mesure plutôt sympatique pour ses visiteurs cet été 2020 : son gouvernement s'engage à payer les soins des voyageurs qui auront attrapé la Covid-19 sur l'île d'Aphrodite !

Parasols et transats seront espacés cet été à Chypre

Parasols et transats seront espacés cet été à Chypre
© Peter Etchells /123RF

Voici une excellente initiative de la part du gouvernement chypriote : pour rassurer ses prochains visiteurs cet été 2020, les autorités assurent qu'elles prendront en charge les frais des touristes si ces derniers attrapent la Covid-19 durant leur séjour à Chypre. L'île d'Aphrodite espère ainsi convaincre les touristes réticents tout juste déconfinés de passer leurs prochaines vacances sur leur île. Le visiteur devra prouver qu'il a bien été testé positif lors de son séjour à Chypre, et toutes ses dépenses médicales seront couvertes. Cette initiative sera-t-elle reprise dans les destinations concurrentes ?

Destination sûre au niveau sanitaire

Les mesures sanitaires et protocoles mis en place pour la sécurité des touristes ont été détaillées dans une lettre transmise aux voyagistes et compagnies aériennes, par les ministères des Affaires étrangères, des Transports et du Tourisme de Chypre. Il faut dire que la destination a su rapidement maitriser l'épidémie de Covid-19, contrairement à la France, l'Italie, l'Espagne ou encore le Royaume-Uni. A l'instar du Portugal et de la Grèce, Chypre compte bien capitaliser sur son image de destination sûre au niveau sanitaire pour attirer les touristes cet été 2020.

Prise en charge du logement, de la nourriture et des soins médicaux

Le gouvernement promet notamment de prendre en charge les coûts du logement, de nourriture mais aussi des soins médicaux si les touristes infectés par le virus tombaient malades sur l'île. Un sacré argument pour attirer les voyageurs réticents ! Le voyageur infecté devra tout de même prendre en charge le coût du transfert à l'aéroport et du vol de rapatriement, il ne faut pas pousser non plus ! Un hôpital d'une capacité de 100 lits sera dédié exclusivement aux touristes testés positifs et sa capacité pourra augmenter en cas de besoin.

Réouverture des aéroports à partir du 9 juin 2020

Le gouvernement estime que le nombre de touristes va baisser de près de 70% cette année. L'île d'Aphrodite doit rouvrir ses aéroports à partir du 9 juin 2020 aux vols en provenance de 13 pays à faible risque, dont Israël, la Grèce, l'Allemagne, l'Autriche et Malte. La Grande-Bretagne et la Russie, deux des plus gros pourvoyeurs de touristes, ne figurent pas sur la liste, tout comme la France d'ailleurs. Les personnes arrivant entre le 9 et le 19 juin devront se munir d'un certificat prouvant qu'elles ont été testées négatives au Covid-19, un peu comme cela se fait pour Bali, la Corse et Madère. A partir du 20, le certificat ne sera plus nécessaire et six autres pays, dont la Suisse et la Pologne, seront ajoutés à la liste qui sera mise à jour chaque semaine. A suivre donc pour que la France y soit !