• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Easymiles
  • Connexion
Retour des chevaux de Przewalski en Mongolie
Publié le 23/07/2018

NatureMongolie

Twitter Facebook 994 partages

Alors que cette espèce fut un temps en voie de disparition, les chevaux de Przewalski vont être petit à petit réintroduits dans les steppes mongoles. Un programme initié par le zoo de Prague il y a sept ans, et depuis, 31 de ces chevaux préhistoriques ont été relâchés dans la nature, portant la population mongole de cette espèce à 220. Récemment, ce sont quatre juments qui se sont ajoutées au troupeau.

Ils cavalaient déjà en Mongolie à l'ère préhistorique, c'est redevenu le cas aujourd'hui pour les chevaux de Przewalski. Sa population a connu un fort déclin. Lorsque les zoos cherchaient à en obtenir, les chevaux adultes ont été décimés afin de récupérer les poulains, et le dernier individu sauvage avait été observé en 1969.

La raréfaction des chevaux de Przewalski a entraîné une généralisation de la consanguinité de l'espèce. On peut d'ailleurs distinguer chez eux des malformations crâniennes ainsi qu'une baisse de l'espérance de vie.

Quatre juments vont retrouver leur habitat naturel

Quatre juments vont retrouver leur habitat naturel
© karin59/123RF

Les quatre juments récemment intronisées devraient améliorer la diversité génétique des chevaux mongols. Helmi, Hanna, Spes et Yanja ont donc été affrétées en avion, puis en camion vers la réserve de Takhin Tal.

"Ces juments ont une chance que d'autres n'auront pas. Elles retournent chez elles", se félicite Jan Marek, responsable du zoo de Prague.

Des zoos partout à travers le globe financent également ce projet, comme la ménagerie du jardin des Plantes, dans le Ve arrondissement de Paris, où l'on peut observer des spécimens de l'espèce.

Aujourd'hui dans le monde, on compte, 2.400 de ces chevaux, dont 800 vivant en liberté en Mongolie, en Chine, mais aussi en France, en Espagne et en Ukraine.