• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Connexion
Voyage à l'étranger en 2020, quels pays exigent encore une quarantaine aux Français ?
Publié le 01/06/2020

SantéRoyaume-Uni

Twitter Facebook 173 partages

Le 2 juin 2020, la barrière des 100 km sera levée. Le 15 juin, on devrait pouvoir se rendre partout à l'intérieur des frontières de l'Union Européenne. Oui, mais certains pays résistent encore et toujours à l'envahisseur. Royaume-Uni, Islande et Norvège, qui ne font pas partie de l'Union Européenne, appliquent toujours la mise en quarantaine des voyageurs imposée lors de l'entrée sur leur territoire. L'Espagne va la lever le 1er juillet. Quant aux DOM TOM, qui imposent toujours une quatorzaine, un point sera fait le 22 juin prochain.

Une quarantaine attend les Français à la sortie de l'Eurostar

Une quarantaine attend les Français à la sortie de l'Eurostar
© Andy Lidstone /123RF

Malgré les annonces d'Edouard Philippe d'une probable ouverture des frontières au sein de l'Union Européenne à partir du 15 juin, il va falloir attendre avant de visiter certains pays d'Europe, ou alors se plier à la règle de la quarantaine, pas idéal pour passer des vacances ! En tout cas, l'annonce de l'ouverture des frontières ne ce fait pas de manière coordonnée, comme ce fut le cas également pour la fermeture des frontières au début de l'épidémie du reste. L'Italie, l'Espagne, la Grèce et le Portugal n'ont pas attendu leurs homologues européens pour annoncer la réouverture de leur frontière aux touristes. D'autres, à l'inverse exigent une quarantaine des voyageurs arrivant sur leur sol, c'est le cas du Royaume-Uni, qui vient de sortir de l'Union Européenne, de l'Islande et de la Norvège, qui n'en n'ont jamais fait partie, mais aussi de l'Irlande et de l'Espagne, membre à part entière. Cette dernière a tout de même annoncé lever cette mesure à partir du 1er juillet 2020.

Au Royaume-Uni, quatorzaine à ses frais dans un logement du gouvernement et application de traçage

Le gouvernement britannique a annoncé le 22 mai l'obligation d'une mise en quarantaine de quatorze jours pour tous les voyageurs étrangers arrivant sur son sol, y compris les Français, alors qu'un accord pour qu'ils en soient exemptés avait préalablement été annoncé, désormais caduc donc ! Ceux qui ne respectent pas cette règle risquent jusqu'à plus de 1 100 euros d'amende. A partir du 8 juin, tous les voyageurs y compris britanniques arrivant au Royaume-Uni devront rester 14 jours en quarantaine stricte avant de pouvoir circuler librement dans le pays. De plus, ils devront télécharger une application de traçage. Cette mesure qui concerne l'Angleterre, l'Irlande du Nord, le Pays de Galles, les îles Anglo-Normandes et l'Ecosse sera réexaminée toutes les trois semaines. Si les Britanniques pourront effectuer cette quarantaine à leur domicile, les voyageurs qui ne disposent pas de lieu où s'isoler devront passer leur quatorzaine à leur frais dans des logements prévus par le gouvernement. En réaction, le gouvernement français appliquera un dispositif similaire pour les voyageurs venant d'outre-Manche, par mesure de réciprocité.

En Irlande, un formulaire pour indiquer où on passe sa quatorzaine

L'Irlande impose une quarantaine jusqu'au 18 juin. Les voyageurs doivent informer les autorités de l'endroit où ils observeront leurs 14 jours de quarantaine, en remplissant un formulaire qui précise l'adresse du lieu où ils s'isoleront. Les contrevenants risquent jusqu'à 2 500 euros d'amende voire jusqu'à six mois de prison ! Disponible dans les terminaux ferry et aéroportuaires, ce document permettra d'assurer un traçage précis et rapide suite à de nouveaux cas.

En Islande, le choix entre la quatorzaine, le test ou la preuve qu'on n'a pas la Covid-19

A leur arrivée en Islande, pour éviter une quarantaine de deux semaines, les voyageurs devront à partir du 15 juin 2020 faire un test de dépistage du virus, ou prouver qu'ils ne sont pas infectés par la Covid-19. De plus, ils devront probablement télécharger et utiliser l'application de traçage officielle déjà utilisée par 40% de la population islandaise.

En Norvège, les frontières fermées aux touristes jusqu'au 20 août

La Norvège a carrément fermé ses frontières aux touristes jusqu'au 20 août 2020, mais des mesures d'assouplissement pourraient être prises d'ici au 20 juillet. Les frontières demeurent ouvertes pour les voyageurs ayant un permis de séjour ou un permis de travail Norvégien.

Fin de la quarantaine le 1er juillet en Espagne

La quarantaine obligatoire pour tous les voyageurs se rendant en Espagne sera levée à partir du 1er juillet en même temps que l'ouverture des frontières aux touristes. " Je vous annonce qu'à partir du mois de juillet, l'entrée de touristes étrangers en Espagne reprendra en conditions de sécurité. Les touristes étrangers peuvent donc planifier dès maintenant leurs vacances dans notre pays ", a annoncé Pedro Sanchez, le Premier ministre espagnol.

Quatorzaine maintenue pour les DOM TOM jusqu'au 22 juin

Jusqu'au 22 juin, seuls les séjours pour motif impérieux d'ordre sanitaire, familial ou professionnel seront autorisés vers les départements d'Outre-mer, avec une quatorzaine de sept jours. Il y aura une vigilance toute particulière pour la Guyane, frontalière avec le Brésil, pays très touché par le Covid-19.