• Connexion
Ces îles abandonnées aux histoires étranges
Publié le 12/09/2019

InsoliteRoyaume-Uni

Twitter Facebook 52 partages

Envie de prendre le large ? De l'Écosse à l'Italie en passant par les États-Unis, on a décidé de faire un petit tour d'horizon des îles abandonnées. De loin, ces îles paraissent normales voire plutôt apaisantes et sereines, cependant en fouillant un peu dans les archives, leurs histoires sont glauques, à faire frissonner. Loin d'être des paradis sur Terre, voici cinq îles dont le destin a été scellé.

Après plusieurs années de succès, ces îles venant du monde entier ont été abandonnées, pour certaines à cause d'un phénomène paranormal pour d'autres pour des raisons économiques... d'autres sans réelles raisons. Loin d'être des paradis sur terre, ces îles sont aujourd'hui toujours inhabitées et restent figées dans leur histoire et réputation.
Dans le genre étrange, voici une sélection d'histoire mystérieuse sur des îles abandonnées.

Les îles Saint Kilda, Écosse

Ces îles se trouvent à l'ouest de l'Écosse. Nid paradisiaque pour les oiseaux dont les macareux, les îles Saint Kilda se révèlent être un cauchemar pour ses habitants qui ont déserté au début du XXe siècle. Pourquoi ? La population souffrait de malnutrition, de maladie et d'isolement. Le tourisme, la télécommunication ont boulversé le train de vie sur ces îles et ont perturbé l'équilibre entre l'homme et la nature. En 1930, après le décès de 4 hommes à cause de la grippe, il restait seulement 36 insulaires survivants. Ces personnes ont pris peur et ont demandé aux autorités écossaises de les évacuer. Le 29 août, tous les habitants sont partis, laissant comme souvenir une bible ouverte et un petit tas d'avoine dans chaque maison.

Okunoshima Island, Japon

Okunoshima Island, Japon
© Chung Yuen Yip / 123RF

Surnommée l'île aux lapins, cette île au Japon est envahie par cette boule de poil. On les retrouve à la plage, dans la forêt, sur les routes, dans les installations abandonnées. L'introduction de cet animal n'a rien de bien glorieux. Il faut remonter à la Seconde Guerre mondiale, où Okunoshima était un site industriel de l'Armée impériale du Japon. L'île abritait une centrale électrique et une usine chimique réquisitionnées pour produire des armes chimiques qui ont fait des milliers de morts en Chine. Les scientifiques testaient les gaz toxiques sur les lapins. Quand les Alliés ont démantelé l'usine, ils ont libéré les lapins qui aujourd'hui ont élu domicile sur toute l'île, soit plus de 4,3 km2.

Holland Island, États-Unis

Dans le Maryland aux États-Unis, Holland Island était autrefois habitée par des bateliers et des agriculteurs. Cependant, l'érosion des côtes a poussé les habitants à partir en 1922. La dernière maison visible date de 2009, elle a fini comme les autres...engloutie en 2010.

L'île de Poveglia , Italie

Voir cette publication sur Instagram

Poveglia, Italy is considered to be the most haunted island in the world, as untold numbers of people dying of the plague were quarantined there in the 18th century. In the 20th century, the island was then used to hold a mental asylum, and it currently lies abandoned and undeveloped. Any takers? #creepyfacts #creepy #plague #povegliaisland #poveglia #poveglia #hauntedisland #disturbing Source: https://www.factinate.com/things/scary-facts-nightmares

Une publication partagée par Jaye Joseph Camacho Bautista (@iamjayebautista19) le

L'île de Poveglia est considérée comme un des lieux les plus hantés au monde. L'île accueillait les personnes atteintes de la maladie de la peste du XVIe au XVIIIe siècle. Selon les rumeurs locales, on raconte que plus de 160 000 personnes y furent enterrées. Comme si ce n'était pas assez glauque, un hôpital psychiatrique a été construit sur l'île en 1922. Selon les patients, les esprits étaient toujours présents. Le médecin ne comprenant pas ce phénomène pratiqua des expériences médicales et des lobotomies sur ses patients. Ce dernier aurait également vu des esprits également et se serait suicidé en se jetant du clocher de l'hôpital. Depuis l'hôpital a fermé et l'île n'a plus accueilli de résidents.

Discovery Island, États-Unis

Discovery Island est une île abandonnée du Walt Disney World Resort en 1999. Auparavant un parc zoologique, l'île se trouve en Floride et s'appelait " Blackbear's island " par le producteur.
En 1974, Walt Disney transforme l'île en parc d'attractions sur le thème des pirates. L'île fut rebaptisée " Treasure Island " avant d'être nommée " Discovery Island " en 1977. Après plusieurs années de succès, l'île fut abandonnée sans aucune raison. Plus de 200 variétés de plantes et d'espèces d'animaux ont été transférés sur une autre île en 1996.