() Carolines : voyage dans une Amérique généreuse - Easyvoyage
Carolines : voyage dans une Amérique généreuse
Publié le 02/11/2017

SociétéEtats-Unis

Twitter Facebook

Peu présentes dans l'imaginaire de voyage des Français mais accessibles en vol direct au départ de Paris, la Caroline du Nord et la Caroline du Sud ouvrent une porte sur une Amérique historique et gourmande. Une Amérique qui cultive l'art de vivre du Sud à la sauce du 21e siècle. Escapade en trois étapes et par la côte, dans des États américains à la fois branchés et bien enracinés.

Live Oak Allée dans les Brookgreen Gardens en Caroline du Sud

Live Oak Allée dans les Brookgreen Gardens en Caroline du Sud
© Raphael Richard

Ici c'est le nord du Sud. Raleigh, Durham, deux villes pour un aéroport situé au centre du Research Triangle, le deuxième pôle business high-tech aux États-Unis, après la Silicon Valley californienne. Deux villes pour une première étape. Dans les terres verdoyantes de Caroline du Nord, Raleigh, c'est la ville des chênes, ces live oaks, symbole de la ville et omniprésents dans tout le Sud des États-Unis, ils ne vous quitteront plus durant ce voyage. On est pourtant encore loin des bayous de Louisiane. Jeune, gentiment branchée et prospère, Raleigh c'est le Sud aisé et high-tech, une ville en plein développement où l'espace d'un jour ou deux, on s'immerge tranquillement dans la convivialité propre au Sud en se baladant de restaurant, en musées et en boutique. La voisine, Durham, a connu une reconversion encore plus spectaculaire. Bâtie sur l'industrie du tabac, cette ancienne ville-manufacture est devenue un modèle de branchitude. Très étudiante, ? elle accueille la célèbre Université Duke ? la cité a réinvestit ses anciennes usines en lieux d'expo, de shopping, de concert? et déborde aujourd'hui de festivités.

Prendre l'Interstate 40 en direction de l'Atlantique, c'est s'enfoncer dans le Sud. Elle vous mènera à Wilmington, un premier pas sur l'océan pour une découverte de l'histoire des 13 premiers états américains. Dans ce port, né autour d'un chantier naval au 18ème siècle, on marche sur la trace de l'Amérique antebellum, c'est-à-dire qui précède la Guerre de Sécession (1861-1865). La profusion de coquettes maisons de bois séculaires sous les frondaisons des chênes sempervirents lui donne un charme certain. Une petite ville historique où le passé se conjugue à plusieurs temps avec la visite de l'USS North Carolina, amarré dans le port depuis 1961, et dont la visite offre une passionnante immersion dans le quotidien de l'US Navy durant la 2ème Guerre Mondiale. Mais Wilmington, ce sont aussi des plages majestueuses sur l'océan. Wrightsville Beach, Carolina Beach ou encore Kure Beach s'égrainent le long du littoral de la ville. Un bel endroit pour allier culture et baignade, pour se poser quelques jours face à la mer.

Bellamy Mansion à Wilmington

Bellamy Mansion à Wilmington
© VisitNC

Toujours plus au sud, la route qui longe le littoral des Carolines est une découverte en soi, celle du Low Country. La région côtière de la Caroline du Sud est un interminable entrelacs de terres basses et d'eau, de marécage, bras de mer s'enfonçant dans les terres, lacs et cours d'eau. Les colons y on beaucoup cultivé le riz, le pays connu d'immenses plantations et l'esclavage. Beaucoup d'anciens domaines peuvent encore être visités, tout comme les nombreuses réserves naturelles, paradis des alligators. Pour en avoir un aperçu, deux étapes incontournables en chemin, les Brookgreen Gardens et la Magnolia Plantation.

Dans le centre historique de Charleston

Dans le centre historique de Charleston
© Doug Hickok

Arrive Charleston. Fondée dès la fin du 17ème siècle par les Britanniques, Charleston était une cité de planteurs et d'esclavagistes mais qui cultiva très tôt un goût pour le cosmopolitisme. Sur sa péninsule, un site portuaire remarquable, Anglais, Espagnols, Irlandais, Français, Hollandais s'installent et développent une cité à l'histoire mouvementée. Malgré incendies et tremblements de terres, Charleston conserve un patrimoine et une atmosphère exceptionnelles dans le sud des États-Unis. S'ajoute à cela aujourd'hui une vie festive et artistique foisonnante qui font de Charleston un bonheur pour les visiteurs.
A arpenter à pied en journée, le centre historique et chic se prolonge au nord le long de Kings Street et Meetings street par un Charleston plus habité où fourmillent les bars musicaux, restaurants branchés, coffee shop, une ambiance dynamique comme on l'a trouvée au début du voyage dans les très high-tech Raleigh et Durham.

Il ne reste plus qu'à reprendre la route pour retrouver le chemin du Low Country, de l'eau et des marécages sur des miles, toujours plus au sud, jusqu'à Hilton-Head, station balnéaire courue. Ici se terminent les Carolines, la Géorgie n'est qu'à deux pas. Le temps d'un dernier plongeon dans l'océan et d'un nouveau somptueux repas de fruits de mer à l'image de la générosité de ce Sud des Etats-Unis : XXL.

Un délicieux Crab cake de l'Hudson's Seafood House On The Docks à Hilt

Un délicieux Crab cake de l'Hudson's Seafood House On The Docks à Hilt
© Raphael Richard